16.05.2018, 00:01

Quand l’histoire se met à bégayer

Abonnés
chargement
Quand l’histoire se met à bégayer

 16.05.2018, 00:01 Quand l’histoire se met à bégayer

TRANSIT

Christian Petzold est sans conteste l’un des cinéastes allemands parmi les plus captivants du moment.

A l’instar du très regretté Fassbinder, le réalisateur de «Fantômes» (2005) fouaille par films interposés les plaies mal suturées de l’histoire récente de l’Allemagne, en ranimant les miasmes mortifères de l’ex-RDA («Barbara», 2012) ou en restituant dans les ruines de l’immédiate après-guerre la dérive d’une...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top