02.02.2016, 14:08

Pour la télévision, Jean Rochefort revisite les classiques de la littérature façon banlieue parisienne

chargement
Jean Rochefort maltraite merveilleusement bien la littérature.

Idole Jean Rochefort est l'un des derniers monstres sacrés du cinéma français. Mais loin de s'encroûter dans son haras de campagne, l'homme à la moustache déride toutes les générations en jouant "Le boloss des belles lettres", une série de la chaîne France 5 où il revisite les grands classiques de la littérature à la mode "jeunes de banlieue". Et c'est délectable!

Le comédien français Jean Rochefort, du haut de ses 86 ans, se prend pour une racaille de banlieue. L'homme à la moustache et à la voix inimitable maltraite à sa façon les grands classiques de la littérature. Pour la chaîne France 5, il tourne 50 épisodes des "Boloss des belles lettres", une série où il résume en 3 minutes, les chefs-d'oeuvre incontournables, comme il l'avait fait en 2015 avec Madame Bovary. Un carton sur les réseaux sociaux et plus de 2 millions de vues sur Youtube.

 

Jean Rochefort a fait son retour sur les écrans fin janvier. Et il est au rendez-vous, tous les jeudis soirs de l'année. 

Même l'immense William Shakespeare n'y échappe pas. Son "Roméo et Juliette" est maltraité à son tour.

Extraits: "Il y a les Montaigu et les Capulet, les deux mifa de Vérone qui se tapent les pecs, comme des Lopez sur Youtube."

"Roméo qui matche à 200 sur Tinder avec une collégienne bien fraîche." 

"C'est coussin péteur dans ta tragédie classique, c'est Roméo et Juliette". 

 

Le premier épisode 2016 avait été consacré au "Petit Prince" d'Antoine de St-Exupéry. 

Morceaux choisis:

"Un beau gosse aviateur qui essaie de faire son MacGyver avec trois allumettes et un rouleau de PQ pour réparer sa carlingue."

"Un p'tit keu lui dit tout de go: dessine-moi un mouton, gros!"

"C'est d'la merde, ça, mon frère. T'es aussi doué que ma teub."

"Le p'tit prince et l'aviateur se font un feu de camp en mode "Brokeback Mountain". Allez top Gun, c'est pas que j'm'emmerde, mais je dois aller arroser mes bégonias."

Selon le Huffington Post, personne ou presque n'y échappera. On aura droit à "L'Odyssée" d'Homère, au "Père Goriot" de Balzac, au "Parfum" de Süskind ou aux "Liaisons dangereuses" de Choderlos de Laclos.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

WebcultureWeb: quand Jean Rochefort explique Madame Bovary version bolossWeb: quand Jean Rochefort explique Madame Bovary version boloss

Top