07.08.2015, 12:03

Leurs livres, c'est que du bonheur!

Premium
chargement
Les auteurs francophones qui vivent de leur plume ne sont pas plus d'une vingtaine. 
ARCHIVES MARTIAL TREZZINI
Par LEA JELMINI

AUTEURS NEUCHATELOIS Procureur, avocat ou médecin, ils manient aussi la plume.

"L'écriture est l'un de mes hobbys." Le procureur Nicolas Feuz a commencé à écrire de manière régulière en 2010. Il vient de sortir un nouveau livre "La Septième vigne", quelques mois après sa "trilogie massaî", qui s'est bien vendue: "quelques milliers d'exemplaires, surtout à Neuchâtel où j'ai eu un bon impact."

L'avocat François Berger, lui, considère "avoir...

Top