26.04.2018, 00:01

Le collectif République atypique réconcilie rap et opéra

Premium
chargement
1/5  

Musique République atypique crée un «OpéRap» à La Chaux-de-Fonds. A voir dès samedi.

Dès ses débuts, République atypique a fait de l’éclatement des frontières musicales sa marque de fabrique. Sauf que, cette fois, le collectif chaux-de-fonnier a poussé le bouchon plus loin encore. Pour sa nouvelle création, «Les machinistes du fantasme», il a décidé de mêler deux univers que tout oppose: l’opéra et le rap.

«C’est parti d’une volonté d’ajouter une dimension théâtrale à nos concerts et, petit à petit, l’idée d’en faire un opéra s’est imposée», raconte Paul Butscher, le trompettiste...

À lire aussi...

MusiqueJunior Tshaka fait résonner les montagnes tunisiennesJunior Tshaka fait résonner les montagnes tunisiennes

CritiqueLa Chaux-de-Fonds: moralité mise à mal au Zap théâtreLa Chaux-de-Fonds: moralité mise à mal au Zap théâtre

ConcertLe chœur Lyrica de Neuchâtel fait une infidélité à l’opéra et se tourne vers le sacréLe chœur Lyrica de Neuchâtel fait une infidélité à l’opéra et se tourne vers le sacré

Val-de-TraversLes époux Delachaux, ces passeurs d’artLes époux Delachaux, ces passeurs d’art

FestivitésLe Noirmont: un carnaval plus chaud que jamaisLe Noirmont: un carnaval plus chaud que jamais

Top