25.08.2015, 16:19

Le Centre d'art Neuchâtel ouvre l'Hospice des mille-cuisses dans les Anciens Abattoirs de Serrières

chargement
1/3  
Par CFA

Art Le Centre d'art Neuchâtel (CAN) fête ses 20 avec l'ouverture de l'Hospice des mille-cuisses. Du 22 août au 3 octobre, 80 artistes prennent possession des Anciens Abattoirs de Serrières.

A l’Hospice des mille-cuisses, l’art se délivre sur ordonnance médicale. Du 22 août au 3 octobre, artistes, performeurs, musiciens, curateurs, conférenciers habitent le site des Anciens Abattoirs de Serrières pour former une communauté éphémère dédiée à différentes «expériences de guérison».

Oublié entre l’autoroute et l’ancienne cité Suchard, le site des abattoirs, voués à la démolition, est un espace d’exposition extraordinaire de 3000m2.

L’agencement des lieux joue sur les définitions d’hospice et d’abattoirs. L’ancienne halle d’abattage, rebaptisée Salle du sacrifice, accueille les sculptures monumentales de Vanessa Billy, Dejode & Lacombe, Henrik Plenge Jakobsen, et Christian Waldvogel.

Une chambre froide, devenue l’Institut de la Nouvelle Alliance (INA), renvoie l’homme à sa condition animale à Travers des œuvres de Lupo Borgonovo, Gyan Pancha et Flavio Merlo. Bruno Botella fait gonfler des créatures en polymère dans les bassins d’eau où étaient évacués les fluides corporels des animaux. Tarik Hayward a clôture l’hospice de colonnes réalisées en moulage de mousse expansive.

L’art est partout. Dans le dortoir où logent les artistes. Dans les hangar, garage, frigos, laboratoires. Le long de la promenade où les patients visiteurs prennent l’air.

De l'art bon pour l'hospice

En mettant l’art à l’hospice, c’est l’essence même de la création contemporaine que le CAN interroge.
L’art est-il vieux? L’art est-il malade de son institutionnalisation et de son consumérisme? L’art peut-il soigner? Et les artistes, sont-ils fous? Quelques-uns tentent une réponse dans l’édition payante de L’Express et de L’Impartial de vendredi 21 août.

Infos pratiques
Neuchâtel-Serrières,Anciens Abattoires, rue Martenet 4, expositions, performances, concerts, workshops du 22 août au 3 octobre.
Vernissage: samedi 22 août dès 16h avec Dj’s Tobby Landei; dès 20h: performances de Sylviane Röösli et Massimo Furlan, concerts de Ionic South, Murmures Barbares, Dj’s Toni brocoli & Louise O’
Dimanche 23 août: 17h, performance-conférence d’Eric Duyckaerts «La flèche»; 19h, performance-conférence de Christophe Rey «Les macaronis des chiens».


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MusiqueLe Swiss Voice Tour déniche des talents à NeuchâtelLe Swiss Voice Tour déniche des talents à Neuchâtel

LectureLa Chaux-de-Fonds: l’odyssée d’un jeune migrant à l’ABCLa Chaux-de-Fonds: l’odyssée d’un jeune migrant à l’ABC

MusiqueLe Landeron: Le Madrigal propose un tour du monde des chants de NoëlLe Landeron: Le Madrigal propose un tour du monde des chants de Noël

LoisirsOn skiera samedi aux Bugnenets-SavagnièresOn skiera samedi aux Bugnenets-Savagnières

MusiqueLes Jurassiens de Silver Dust dans un festival référence en EspagneLes Jurassiens de Silver Dust dans un festival référence en Espagne

Top