18.08.2019, 13:59

Le BeRock clôt avec succès une 6e édition audacieuse et variée

chargement
1/11  

Musique Près de 6000 personnes étaient présentes ce week-end pour la 6e édition du BeRock Festival, à Saint-Aubin. L'événement gratuit a mélangé deux soirées d'affilée metal, pop, reggae, rock et électro.

Pour cette édition, le BeRock Festival a pensé malin: les paiements avaient lieu par contact via bracelet électronique et toute la vaisselle était compostable. Côté musique, les Moonraisers et Yves Larock étaient présents samedi soir à Saint-Aubin.

Une programmation très neuchâteloise? «Pas vraiment», indique le président du festival, Nicolas Baume. «Nous avons par exemple invité les Suédois de Crazy Lixx, les Alémaniques de Rooftop Sailors et le Britannique David Zincke. Ce ne sont pas des artistes que l’on voit beaucoup dans les festivals romands, mais nous avons pris ce risque pour proposer quelque chose de différent. Et heureusement, ce sont des paris gagnants!» Le festival a attiré près de 6000 personnes.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MusiqueSaint-Aubin-Sauges: le BeRock, du rock mais pas queSaint-Aubin-Sauges: le BeRock, du rock mais pas que

MusiqueLes Moonraisers remplaceront Booost au BeRockLes Moonraisers remplaceront Booost au BeRock

MusiqueSaint-Aubin-Sauges: Booost, Crazy Lixx et Mark Kelly en tête d’affiche du BeRock festivalSaint-Aubin-Sauges: Booost, Crazy Lixx et Mark Kelly en tête d’affiche du BeRock festival

Top