03.10.2018, 17:19

La Case à chocs annonce un mois d'octobre techno, folk-rock et... jazzy

chargement
La techno du groupe français Möd3rn soulèvera la Case à chocs le samedi 6 octobre.

Musique La salle de concerts neuchâteloise affiche un mois d’octobre coloré par des sonorités hétéroclites. Dans le Haut, Bikini Test suit à son rythme.

C’est avec les vieilles casseroles qu’on fait les meilleures sauces, dit-on souvent avec affection. Au 20, quai Philippe-Godet, à Neuchâtel, cela fait 27 ans que le monde de la nuit hulule sur les basses qui font trembler les murs tagués de la bien nommée Case à chocs. Ici, la sauce musicale est bien souvent montée sans devoir trop cuisiner le public, conquis d’avance par le flair aiguisé des programmateurs de l’ombre.

Et pour ce 10e mois de l’année, la vieille casserole a mitonné et réservé au chaud quelques pépites mâtinées de jazz, de folk et de zombies putréfiés. Le tout enrobé dans un papier résolument techno et electro, du cru et d’ailleurs. Dégustation.

Effluves folk-rock

Deux Neuchâtelois d’adoption bien connus des mélomanes de la région passeront par le Queen Kong Club ce mois-ci, avec, dans leur étui à guitare, un tout nouvel album à vernir.

Mon premier se prénomme Fantin Moreno, nom de couverture Pale Male. Le multi-instrumentiste-auteur-compositeur genevois (soulignons tout de même son faible prononcé pour la batterie), qui sévit déjà dans plusieurs formations musicalement variées – Deep Kick et Juan Blanco pour les plus anciennes, DC & The Marvels pour la plus récente –, a cette fois-ci investi son hyperactivité productive dans un projet solo.

Pale Male, c’est une plongée intimiste dans la vie de son auteur, qui s’est livré dans un 6-pistes éponyme. Six morceaux écrits en deux mois, arrachés de son âme après une rupture difficile. «C’est ce que j’ai fait de plus précieux dans ma vie», souligne l’artiste de 27 ans, qui viendra présenter ses délicates compositions folk-rock samedi à la Case à chocs.

Ma deuxième s’appelle Emilie Zoé, une habituée des salles de la Case à chocs. Elle y vernira «The Very Start» le 27 octobre, son deuxième album aux effluves résolument rock, un rock tapissé par la voix de velour de la jeune femme de 27 ans. Mais ne vous y trompez pas, sous ses airs parfois folk, la musique d’Emilie Zoé cache une puissante mélancolie qui s’échappe de ses textes sombres. «6 O’clock», single de son album à venir, n’échappe pas à la règle...

Une touche de jazz

Grande nouveauté de cette saison à la Case à chocs, le jazz fait son entrée par la grande porte. Et la première à graver ce style dans le marbre de la salle de concerts est l’Italo-Nigériane Afra Kane. Biberonnée au piano classique, diplômée de la Haute Ecole de musique de Neuchâtel, c’est pourtant sa voix chaude et musclée qui en fait l’une des artistes du moment à découvrir absolument. Et ça tombe bien, puisque le 18, elle vernira à la Case son premier EP, «Scorpio». 

Jazzy, donc, en passant par la soul, le funk et même le hip-hop. Véritable caméléon, ses cordes vocales savent nous donner les frissons autant sur «Chandelier» de Sia (à écouter sur sa page Facebook) que sur une reprise d’Aretha Franklin.

Electro-techno décoiffante

Pour ceux qui fuiraient le folk-rock et le jazz, d’autres rendez-vous plus décoiffants jalonneront ce mois d’octobre. Et ça commence fort dès cette fin de semaine, avec la prestation des trois Français de Möd3rn, qui s’annonce endiablée: un show de plus de trois heures d’une techno intense d’inspiration berlinoise.

Les pouls n’auront pas le temps de redescendre que déjà, le 13, DJ Hell mettra le feu à ses platines. A 56 ans, la légende de l’electroclash n’a pas encore dit son dernier mot! Le mois se terminera en apothéose le 27 avec une «Haunted Techno», soirée d’Halloween marquée par trois apparitions monstrueuses de rigueur: Usé, Madben et Haenning Baer. Enfilez votre plus beau déguisement de zombie et déhanchez-vous!
Si ce mois d’octobre ne vous a pas vidé de toute votre énergie, qu’est-ce qui le pourrait?

Programme complet sur: www.case-a-chocs.ch

Ouverture de saison pour Bikini Test

Doucement mais sûrement. La salle de concerts chaux-de-fonnière Bikini Test tente de surmonter la période de sécheresse financière en programmant davantage d’événements à thèmes et de groupes locaux que d’invités venus de loin.

Le coup d’envoi de la saison sera donné ce samedi, avec trois concerts de groupes locaux et un DJ: The Watchmaking Metropolis Orchestra, formation de dix musiciens fortement cuivrés, les Vaudois au rock délicieusement subversif Violence et Honnêteté, et les curieux Chaux-de-Fonniers Papim & Les Comètes. DJ Otrisle Setev conclura cette soirée à prix libre qui s’annonce survoltée. La preuve que l’argent ne fait pas le bonheur... Mais la musique, oui!

Inauguration de la saison sa 6 octobre, dès 19h30 (Joux-Perret 3, à La Chaux-de-Fonds). Entrée libre, chapeau. Programme complet: www.bikinitest.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TourismeUne carte recense des itinéraires pour les VTT dans le canton de NeuchâtelUne carte recense des itinéraires pour les VTT dans le canton de Neuchâtel

FestivalLe Nifff dévoile les huit premiers films de son événement hors-sérieLe Nifff dévoile les huit premiers films de son événement hors-série

LoisirsLes installations de La Robella rouvrent samediLes installations de La Robella rouvrent samedi

MusiqueLes artistes programmés en 2020 se produiront au Corbak Festival l'an prochainLes artistes programmés en 2020 se produiront au Corbak Festival l'an prochain

événementLa Brocante du Landeron est annuléeLa Brocante du Landeron est annulée

Top