16.12.2016, 01:36

L’univers minéral du Japonais Hiroshige revisité

Premium
chargement
Aliska Lahusen, «Pluie de Hiroshige-4», 2015, diamètre 140 cm, huile et pastel sur étain.
Par Raffaele Pracchi

GALERIE NUMAGA Aliska Lahusen

Inspirés des «Cent vues d’Edo» du peintre japonais du dix-neuvième siècle Utagawa Hiroshige, les «Pluie de Hiroshige» d’Aliska Lahusen se présentent sous la forme de disques. Traitant ses sujets avec une gravité distante à résonance froide, l’artiste d’origine polonaise insuffle quelque peu de couleur dans cette série, comme si elle dérogeait à ses propres règles. On pense alors...

À lire aussi...

CultureComment faire semblant de… Les bons plans d’Anabelle BourquinComment faire semblant de… Les bons plans d’Anabelle Bourquin

CinémaLe Festival du film vert bourgeonnera dans tout le canton de NeuchâtelLe Festival du film vert bourgeonnera dans tout le canton de Neuchâtel

ExpositionGina Proenza raconte ses histoires mouvantes au Centre d’art NeuchâtelGina Proenza raconte ses histoires mouvantes au Centre d’art Neuchâtel

DanseLes odyssées de la chorégraphe neuchâteloise Joëlle BouvierLes odyssées de la chorégraphe neuchâteloise Joëlle Bouvier

Joëlle Bouvier et ses odyssées

A travers quatre rendez-vous, l’Association Danse Neuchâtel (ADN) et le théâtre du Passage célèbrent la chorégraphe...

  26.02.2020 12:11

MusiqueJunior Tshaka fait résonner les montagnes tunisiennesJunior Tshaka fait résonner les montagnes tunisiennes

Top