03.08.2015, 09:18

L'attrait de la girafe

chargement

Kathy Hernan est danseuse, Adrien Rupp comédien. Il avait envie de danser, elle de jouer, et de ces convoitises croisées, ils ont tiré un spectacle: «Ce que je veux de toi». Succès de cette petite forme de vingt minutes. «L'interaction loufoque entre nos moyens d'expression a touché les gens», commente Adrien Rupp, au bout du fil. Pourquoi s'arrêter en si bon chemin?, s'est alors demandé le duo lausannois, taraudé par l'irrépressible besoin d'entrer en contact avec autrui.

Prise de tête?

Au terme d'un travail encouragé par le premier prix du concours «Premio 2010», au terme, aussi, d'une résidence de trois semaines au Théâtre populaire romand, les voici en mesure de lancer leur nouvel Otni - Objet théâtral non identifié: «La loi d'interaction des points isolés dans un champ de rencontres défini ou l'histoire de la girafe qui fait (trop) peur»...

... Ouf! Pas possible de faire plus simple? «Le titre s'est imposé de lui-même! Nous avons pensé le raccourcir, mais il ne correspondait plus à la complexité du propos», rigole le comédien. Pourquoi cherche-t-on à être ensemble? Comment communiquer quand on se rêve comme le centre du monde? Pour répondre à la question, notre duo est allé puiser tout un faisceau de lois et de règles dans maints domaines - physique quantique, religion, psychologie, sociologie, théâtre -, en interaction avec une petite équipe de spécialistes! Re-ouf! Une prise de tête alors? Adrien Rupp s'en défend: «Tout cela reste accessible; nous essayons toujours de faire ce que nous sommes en train de dire, d'appliquer nos grandes formules. La pièce se présente sous forme d'un dispositif de conférence - rétroprojecteur à l'appui, puisqu'il s'agit aussi de communiquer avec le spectateur - qui prend une tournure absurde au fur et à mesure que se mélangent toutes ces lois universelles.»

Et la girafe, dans tout ça? Adrien Kupp le reconnaît, ils ont bien tenté de lui couper le cou, mais toujours elle est réapparue dans le titre. «La girafe, c'est un peu la part de mystère, la part de magie inhérente à la fois au spectacle et à la communication entre les êtres.» / dbo

La Chaux-de-Fonds: Arc en scènes-Théâtre populaire romand, ce soir et demain à 19h15.

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PatrimoineUn guide pour partir à la découverte des vitraux de l’artiste loclois LermiteUn guide pour partir à la découverte des vitraux de l’artiste loclois Lermite

A la découverte des vitraux de Lermite

A partir des années 1950, le peintre loclois Lermite a réalisé des œuvres monumentales pour décorer des bâtiments...

  21.02.2020 15:20
Premium

CinémaSamir: «Comme un «Toto» suisse à Dübendorf»Samir: «Comme un «Toto» suisse à Dübendorf»

Jeune publicLe Locle: de drôles d’oiseaux jouent les guides au Château des MontsLe Locle: de drôles d’oiseaux jouent les guides au Château des Monts

Bons plansMétal, rap, electro et chill: on fait la noce ce week-end?Métal, rap, electro et chill: on fait la noce ce week-end?

ExpositionSaignelégier: près de 50 artistes pour célébrer les 40 ans du café du SoleilSaignelégier: près de 50 artistes pour célébrer les 40 ans du café du Soleil

Le Soleil fête ses 40 ans en peinture

Pour ses 40 ans, le café du Soleil, à Saignelégier, invite 45 artistes pour quatre expositions échelonnées au cours de...

  20.02.2020 17:35
Premium

Top