23.12.2016, 01:38

L’art et la foi d’un Neuchâtelois

Premium
chargement
Pas moins de 16 pages sont consacrées à l’église catholique de Saint-Blaise, joyau de l’art sacré de Théophile Robert. Pierre-Michel Delessert

ÉDITION Un beau livre tire de l’ombre les œuvres religieuses de Théophile Robert.

LE CONTEXTE
Dans le livre «Théophile Robert et la renaissance de l’art sacré», Silvia Amstutz-Peduto met en lumière pour la première fois les œuvres religieuses du Neuchâtelois. Un art qui s’inscrit dans «la guerre sainte» menée par Alexandre Cingria et son groupe de Saint-Luc.

 

Petit-neveu de Léopold Robert et fils de Léo-Paul, Théophile Robert (1879-1954) a...

À lire aussi...

MusiqueLes artistes programmés en 2020 se produiront au Corbak Festival l'an prochainLes artistes programmés en 2020 se produiront au Corbak Festival l'an prochain

événementLa Brocante du Landeron est annuléeLa Brocante du Landeron est annulée

CultureNeuchâtel: le théâtre du Passage attendra septembre pour rouvrirNeuchâtel: le théâtre du Passage attendra septembre pour rouvrir

MusiqueDeux DJ neuchâtelois séduisent le label du célèbre DJ HardwellDeux DJ neuchâtelois séduisent le label du célèbre DJ Hardwell

ChallengeLes internautes pastichent les œuvres du Musée des beaux-arts de La Chaux-de-FondsLes internautes pastichent les œuvres du Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds

Top