23.12.2016, 01:38

L’art et la foi d’un Neuchâtelois

Premium
chargement
Pas moins de 16 pages sont consacrées à l’église catholique de Saint-Blaise, joyau de l’art sacré de Théophile Robert. Pierre-Michel Delessert

ÉDITION Un beau livre tire de l’ombre les œuvres religieuses de Théophile Robert.

LE CONTEXTE
Dans le livre «Théophile Robert et la renaissance de l’art sacré», Silvia Amstutz-Peduto met en lumière pour la première fois les œuvres religieuses du Neuchâtelois. Un art qui s’inscrit dans «la guerre sainte» menée par Alexandre Cingria et son groupe de Saint-Luc.

 

Petit-neveu de Léopold Robert et fils de Léo-Paul, Théophile Robert (1879-1954) a...

À lire aussi...

FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de Festisub

Bons plansTriple bastringue: on fait la noce ce week-end?Triple bastringue: on fait la noce ce week-end?

ExpositionLe château de Valangin montre les dessous de l’histoireLe château de Valangin montre les dessous de l’histoire

HistoireDécouvrir le révolutionnaire Aimé Humbert sous la yourte de NeuchâtelDécouvrir le révolutionnaire Aimé Humbert sous la yourte de Neuchâtel

LoisirsOn skie à La Corbatière et aux SavagnièresOn skie à La Corbatière et aux Savagnières

Top