26.05.2016, 00:47

«Je ne cherche pas à choquer»

Premium
chargement
1/2  

FLORIAN EGLIN Une scène de torture dans une cave, très stylée et érudite, qui joue avec la réalité et la fiction, la langue et l’écriture, c’est «Ciao connard», le nouveau roman de l’écrivain genevois.

Mais qui est cet homme qui met ses entrailles sur la table? Et qui est celui qui lui ouvre le ventre avec une plume de luxe japonaise? Ne se ressemblent-ils pas un peu? L’un est auteur, l’autre le personnage de ses livres, ou serait-ce l’inverse? Avec une subtilité aussi raffinée que les tortures imposées à ses personnages, et un flegme très britannique, Florian Eglin...

À lire aussi...

PatrimoineUn guide pour partir à la découverte des vitraux de l’artiste loclois LermiteUn guide pour partir à la découverte des vitraux de l’artiste loclois Lermite

A la découverte des vitraux de Lermite

A partir des années 1950, le peintre loclois Lermite a réalisé des œuvres monumentales pour décorer des bâtiments...

  21.02.2020 15:20
Premium

CinémaSamir: «Comme un «Toto» suisse à Dübendorf»Samir: «Comme un «Toto» suisse à Dübendorf»

Jeune publicLe Locle: de drôles d’oiseaux jouent les guides au Château des MontsLe Locle: de drôles d’oiseaux jouent les guides au Château des Monts

Bons plansMétal, rap, electro et chill: on fait la noce ce week-end?Métal, rap, electro et chill: on fait la noce ce week-end?

ExpositionSaignelégier: près de 50 artistes pour célébrer les 40 ans du café du SoleilSaignelégier: près de 50 artistes pour célébrer les 40 ans du café du Soleil

Le Soleil fête ses 40 ans en peinture

Pour ses 40 ans, le café du Soleil, à Saignelégier, invite 45 artistes pour quatre expositions échelonnées au cours de...

  20.02.2020 17:35
Premium

Top