28.10.2019, 11:48

Fais nous rire: une jolie brochette d’humoristes emmenée par Thomas Wiesel

chargement
L'humoriste Thomas Wiesel a invité ses amis, histoire de nous faire rire.

Humour Le festival Fais nous rire verra se succéder, vendredi 1er novembre, une jolie brochette d’humoristes: Thomas Wiesel, Marina Rollman, Nathanaël Rochat, Yoann Provenzano et Jason Brokerss.

«Parvenir à réunir une telle palette d’artistes le même soir, c’est assez incroyable!», s’enthousiasme Avni Krasniqi. Mission néanmoins réussie pour le boss de Neuch Events, dans le cadre de la 6e édition du festival d’humour «Fais nous rire», qui se déroulera le 1er novembre.

Sur la scène du Centre de vie se succéderont, en effet, d’incontournables humoristes. A savoir, les Suisses Thomas Wiesel, Marina Rollman, Nathanaël Rochat, Yoann Provenzano et le Français Jason Brokerss, recrue du Jamel Comedy Club. Ce dernier s’est, du reste, vu gratifier d’une «standing-ovation lors du Marrakech du rire», remarque Avni Krasniqi.

Wiesel invite ses amis, et pas des moindres

Chacun d’entre eux dispose d’environ 20 à 25 minutes pour faire rire le public. C’est tout ce que sait l’organisateur. «Je leur ai donné carte blanche.» Seule certitude, «Wiesel invite ses amis» fait office de fil conducteur. «Nathanaël et moi-même avons été approchés par Neuch Events, puis j’ai sollicité trois de mes acolytes qui ont accepté de jouer le jeu», embraye l’humoriste, qui se réjouit de les retrouver sur les planches.

Yoann Provenzano notamment. «Depuis qu’il assiste aux Matinales de Couleur 3, il se lève vers 3 ou 4 heures du matin. Du coup, on ne le voit plus trop en soirée que ce soit de manière professionnelle ou privée. Je suis trop content de le côtoyer à nouveau à l’occasion d’un événement de ce genre.» Et puis, il y a la «star» du soir. A savoir, Jason Brokerss. «Mon meilleur pote parisien», renseigne Thomas Wiesel. «Quand je l’ai sollicité pour assister à Fais moi rire, il a tout de suite accepté. Il a même annulé l’une de ses représentations à Paris pour venir à Neuchâtel.»

Provoquer les humoristes

S’il ignore tout de ce qui attend le public, Avni Krasniqi imagine néanmoins le type d’humour auquel s’adonneront les humoristes. «D’une manière ou d’une autre, ils vont s’en prendre à moi en raison de mon origine kosovare», sourit-il. «Mais il faut savoir faire preuve d’autodérision.»

A voir, par contre, s’ils emboîteront le pas de quelques confrères ayant déjà participé à ce festival et qui se sont offusqués de son nom. «Fais nous rire, ne les a pas tous fait rire», ironise le patron de Neuch Events. «L’idée consistait évidemment à inverser les rôles en les provoquant un peu. Mais certains se sont carrément vexés, disant qu’on n’allait pas leur apprendre leur métier.» Comme quoi l’autodérision n’est pas l’apanage de tout le monde.

L’actualité en primauté

Généralement, c’est en se moquant de la région où ils se produisent, de ses habitants, de l’actualité que les cinq compères tendent à faire rire le public. Quitte à dévoiler des «scoops». «Et de l’actualité, il y en a passablement en ce moment», remarque Avni Krasniqi. Bien évidemment, il y a toujours une part d’improvisation en fonction de l’ambiance qui règne dans la salle.

«J’imagine que cette soirée sera très très cool. Nous nous retrouverons entre copains et on va bien s’amuser», se réjouit Thomas Wiesel, qui a donné, la semaine dernière, deux spectacles «sold out» à la Grange, au Locle, avant de croiser certains de ses camarades au Montreux Comedy festival à la fin du mois.

Infos pratiques

Au Centre de vie, à Neuchâtel (rue des Mille-Boilles 4), vendredi 1er novembre à 20h15. Réservations: www.fnactickets.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

HumourDes ténors de l’humour au festival neuchâtelois Fais-nous rireDes ténors de l’humour au festival neuchâtelois Fais-nous rire

HumourLe "phénomène" Le Woop au festival Fais-nous rireLe "phénomène" Le Woop au festival Fais-nous rire

HumourQuand Thomas Wiesel le caustique rencontre MC Roger le rustiqueQuand Thomas Wiesel le caustique rencontre MC Roger le rustique

Top