07.05.2016, 00:01

«Des personnages incroyables»

Premium
chargement
1/2  
RÉCIT RÉCIT

«J’ai grandi sans vraiment connaître mes parents, Roger et Sallie», écrit François Grosjean dans un récit qui vient de paraître. Les souvenirs d’enfance de ce Neuchâtelois d’adoption s’attachent, en premier lieu, à une nourrice française, Madame Wallard. Puis aux années de pensionnat, à l’Aiglon à Villars-sur-Ollon (VD) d’abord, à Ratcliffe College en Angleterre ensuite. Ce père qu’il n’a vu...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top