26.05.2016, 00:47

Des allumettes qui brûleront trois fois

Premium
chargement
Un même conte mais trois univers très différents: celui d’Antoine Jaccoud,      celui de Joël Maillard et celui de Philippe Vuilleumier (de gauche à droite).

CRÉATION CRÉATION Trois auteurs se sont frottés au conte d’Andersen. Très différentes, leurs «Petites filles aux allumettes» s’abritent au Temple allemand.

Petite, Isabelle Meyer aimait bien qu’on lui raconte des contes, après le ski, dans le chalet que ses parents partageaient avec des amis. Mais il y en avait un qu’elle détestait entendre, «La petite fille aux allumettes» d’Andersen. «Il m’effrayait. L’histoire finissait très mal, et les gens n’étaient pas gentils!». ...

À lire aussi...

ConcertLa Chaux-de-Fonds: l’art de larguer les amarres en chansonLa Chaux-de-Fonds: l’art de larguer les amarres en chanson

MusiquePeseux: les Chemins de traverse invitent le public dans leurs «Coulisses»Peseux: les Chemins de traverse invitent le public dans leurs «Coulisses»

GLISSEPlusieurs stations de ski sont partiellement ouvertes dans l’Arc jurassienPlusieurs stations de ski sont partiellement ouvertes dans l’Arc jurassien

ManifestationLe Locle: la bourse à la musique revient pour une deuxième éditionLe Locle: la bourse à la musique revient pour une deuxième édition

FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de Festisub

Top