20.11.2018, 00:01

«Déplis», un roman aussi bref que noir

Premium
chargement
«Déplis», un roman aussi bref que noir

LITTÉRATURE De l’aveuglement lié à son innocence, l’héroïne prend conscience des manipulations dont elle a fait l’objet. Afin de se libérer, elle fomente sa vengeance.

chaleureux, Claude Darbellay l’est dès la première poignée de main. Jovial, il s’enquiert de savoir si son dernier ouvrage a plu. Face à cet homme enjoué, difficile d’imaginer sa capacité à faire virer au roman noir le journal intime d’une jeune fille.

C’est pourtant bien de «Déplis» qu’il vient nous parler. Un mot qui n’existe pas dans le dictionnaire. Car...

À lire aussi...

LoisirsLes installations de La Robella rouvrent samediLes installations de La Robella rouvrent samedi

MusiqueLes artistes programmés en 2020 se produiront au Corbak Festival l'an prochainLes artistes programmés en 2020 se produiront au Corbak Festival l'an prochain

événementLa Brocante du Landeron est annuléeLa Brocante du Landeron est annulée

CultureNeuchâtel: le théâtre du Passage attendra septembre pour rouvrirNeuchâtel: le théâtre du Passage attendra septembre pour rouvrir

MusiqueDeux DJ neuchâtelois séduisent le label du célèbre DJ HardwellDeux DJ neuchâtelois séduisent le label du célèbre DJ Hardwell

Top