De sueur et de rouille

chargement

ALLEMAGNE On connaissait le tourisme vert, durable, éthique ou culturel. Voici le tourisme industriel.

 29.06.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
1/4  

La Maison Cailler, à Broc (FR), est devenue l’une des attractions majeures de Romandie. Dans la foulée, l’entreprise Camille Bloch s’est aussi tournée vers le tourisme industriel. A Courtelary, l’usine ambitionne d’accueillir 100 000 visiteurs annuellement. Et il n’y a pas que le chocolat! Si l’agroalimentaire est le secteur qui attire le plus, tous les domaines de l’économie sont touchés par le phénomène. On investit les fromageries, les centres de tri de déchets...

À lire aussi...

RénovationsLa Chaux-de-Fonds: le zoo du Bois du Petit-Château fait peau neuveLa Chaux-de-Fonds: le zoo du Bois du Petit-Château fait peau neuve

ExpositionDe la sculpture à la peinture, le chemin de lumière de Marcel Mathys, exposé à NeuchâtelDe la sculpture à la peinture, le chemin de lumière de Marcel Mathys, exposé à Neuchâtel

ExpositionNeuchâtel: des signatures érigées en œuvres d’artNeuchâtel: des signatures érigées en œuvres d’art

ÉvénementLa Chaux-de-Fonds: la Fête de mai s’adaptera mais aura bien lieuLa Chaux-de-Fonds: la Fête de mai s’adaptera mais aura bien lieu

MusiqueLe Corn’Rock repousse à nouveau sa 10e éditionLe Corn’Rock repousse à nouveau sa 10e édition

Top