Bong Joon-ho croque les classes

chargement

«PARASITE» Lauréat de la Palme d’or à Cannes, le réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho livre un thriller social fort d’un humour jubilatoire qui vire au noir.

 19.06.2019, 00:01
Premium
Au chômage,  la famille du jeune Ki-taek va refaire surface…

Cinéaste sud-coréen majeur, Bong Joon-ho alterne entre grandes productions fantastiques et films d’auteur en mode thriller, mais en proposant toujours des allégories sociales d’une diversité d’interprétation incroyablement riche. Qui plus est adepte d’un humour au second degré affûté, le réalisateur de «Memories of Murder» mélange et revisite les genres à chaque film.

Cannes salue l’humour

Après le futuriste «Transperceneige», où l’espèce...

À lire aussi...

Art contemporainLa Chaux-de-Fonds: les «refusés» de la 74e Biennale devraient aussi exposerLa Chaux-de-Fonds: les «refusés» de la 74e Biennale devraient aussi exposer

LocalUn Marché de printemps attend les Chaux-de-FonniersUn Marché de printemps attend les Chaux-de-Fonniers

CommémorationNeuchâtel: en visite chez Friedrich Dürrenmatt, cet illustre centenaireNeuchâtel: en visite chez Friedrich Dürrenmatt, cet illustre centenaire

SORTIESNeuchâtel fêtera la nature fin maiNeuchâtel fêtera la nature fin mai

ManifestationCernier: 13 spectacles, 4 lieux et 36 représentations pour Poésie en arrosoirCernier: 13 spectacles, 4 lieux et 36 représentations pour Poésie en arrosoir

Top