03.08.2015, 08:58

A la mémoire du frère disparu

chargement

L'auditeur se trouve face à une imposante fresque musicale. Ecrite à la mémoire du frère disparu, la noblesse, la sincérité de Christian Favre éclatent dans une remarquable écriture polytonale, sans autre préoccupation stylistique.

L'oeuvre, enregistrée à la Salle de Musique de La Chaux-de-Fonds, a été servie par des artistes talentueux dirigés par Facundo Agudin. Les choeurs formés par l'Ensemble vocal d'Erguël, Lyrica Neuchâtel, l'Opus choeur de chambre, ainsi que les solistes Bénédicte Tauran, soprano, Kismara Pessatti, mezzo, Michael Müller, ténor, Lisandro Abadie, baryton, soutenus par l'Orchestre symphonique du Jura, entrecroisent leur ferveur du glorieux Kyrie à la grandeur sombre du Dies Irae, jusqu'à l'apaisement de l'Agnus Dei. DDC

Requiem, de Christian Favre, Doron music


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ConcertLa Chaux-de-Fonds: l’art de larguer les amarres en chansonLa Chaux-de-Fonds: l’art de larguer les amarres en chanson

MusiquePeseux: les Chemins de traverse invitent le public dans leurs «Coulisses»Peseux: les Chemins de traverse invitent le public dans leurs «Coulisses»

GLISSEPlusieurs stations de ski sont partiellement ouvertes dans l’Arc jurassienPlusieurs stations de ski sont partiellement ouvertes dans l’Arc jurassien

ManifestationLe Locle: la bourse à la musique revient pour une deuxième éditionLe Locle: la bourse à la musique revient pour une deuxième édition

FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de Festisub

Top