26.07.2011, 07:07

Sous les névés, la plage!

chargement
Par SLOBODAN DESPOT

Cela se passait au bord d'une mer immense, entourant le continent unique, la Pang?e, voici plus de 200 millions d'ann?es. Des sauriens d'au moins quatre esp?ces diff?rentes, mesurant de deux ? quatre m?tres, se sont crois?s sur la plage. Puis le sable a s?ch?, figeant leurs empreintes, et m?me les ondoiements des vagues. Puis la plage a ?t? recouverte de s?diments, qui ont agi comme un fixateur. Enfin cette pr?cieuse tablette a ?t? p?trifi?e, chahut?e, d?plac?e au gr? du violent froissement tectonique qui a fini par former les Alpes. Par une chance inou?e, elle n'a pas fini serr?e entre deux replis de la roche, mais s'est retrouv?e ? l'air libre, ? quelque 2400 m d'altitude, au-dessus des p?turages d'Emosson?

Une excursion po?tique

Les traces de dinosaures, identifi?es en 1976 par un arch?ologue fran?ais, n'ont en soi rien de spectaculaire: quelques cuvettes, pas tr?s grandes, imprim?es dans une dalle de gr?s oblique, couleur ocre. La fascination qu'elles exercent, et qui justifie les quelques heures de marche n?cessaires pour les voir, tient enti?rement du r?ve. Entre ces empreintes et les n?tres, il y aurait de quoi ins?rer deux mille fois, environ, toute l'histoire de l'esp?ce humaine! Entre une plage de sable du bord de la Pang?e et cet aust?re p?turage alpin accroch? au massif des Aiguilles-Rouges, deux mille m?tres de remue-m?nage titanesque qui p?trit les roches comme de la p?te ? modeler?

L'emplacement de cette plage fossile a jusqu'ici pr?venu sa contamination par le tourisme de masse. Surplombant de quelque 200 m?tres le lac artificiel du Vieux-Emosson, expos?e au nord, elle reste le plus souvent cach?e par les n?v?s. Ce n'est qu'en juillet-ao?t qu'on peut compter voir les traces ? coup s?r.

La randonn?e part du couronnement du grand barrage d'Emosson, au col de la Gueulaz, ? l'aplomb de Finhaut. Il faut compter une quarantaine de minutes en voiture ? partir de Martigny. Pass? le col de la Forclaz, on se dirige vers Ch?telard et Chamonix, ? Travers des paysages alpestres d'une majest? ?poustouflante. Si l'on a le temps de fol?trer en route, il vaut la peine de s'arr?ter dans le beau et triste village de Trient pour visiter son ?glise.

Les pittoresques gorges de T?te-Noire, un peu plus loin, m?ritent elles aussi une excursion. Puis un grand virage en t?te d'?pingle nous entra?ne vers Finhaut, l'un des lieux habit?s les plus po?tiques de tout l'arc alpin. Aujourd'hui, cette station si bien nomm?e semble vivre de ses souvenirs, qui remontent aux premiers temps du tourisme. Les anciens h?tels en bois t?moignent d'une ?poque heureuse et bien r?volue, celle des alpinistes anglais, des funiculaires et des ?crivains-ethnologues consignant ? toute allure les r?cits et les traditions des vall?es, conscients que ces tr?sors de civilisation ne r?sisteraient pas plus d'une g?n?ration ou deux au d?ferlement de la modernit?.

Pour ceux qui redoutent la marche en montagne, la visite aux dinosaures peut s'arr?ter l?: une exposition permanente ? la galerie Victoria pr?sente des moulages de traces et des explications historiques plus instructives que la visite sur les lieux eux-m?mes. Pour les autres, marcheurs, arch?ologues ou curieux, il s'agit de poursuivre la route vers le barrage (qu'on peut ?galement rejoindre par funiculaire, train et ?minifuniculaire?).

Marche ? suivre

La d?couverte du lac d'Emosson, ? 1930 m d'altitude, est un prodigieux choc visuel. Se prolongeant sur l'ancien r?servoir de Barberine, ce plan d'eau en ?toile ressemble ? une mer int?rieure, mont?e ? des hauteurs invraisemblables par la volont? de l'homme. Aujourd'hui, en raison des travaux li?s ? la station de pompage-turbinage du Nant-de-Drance, le lac est presque vide.

Le spectacle de l'immense cuvette vide avec ses roches ? nu est v?ritablement vertigineux.

A cause de ce chantier pharaonique, la route longeant le lac et montant vers le Vieux-Emosson est interdite aux promeneurs et le demeurera, semble-t-il, encore quelques ann?es. Une navette (payante) est assur?e entre le couronnement du barrage inf?rieur et le barrage sup?rieur. C'est la bonne solution pour les familles avec enfants en bas ?ge ou les personnes ?g?es: depuis le barrage sup?rieur, ? 2200 m, la marche jusqu'aux traces de dinosaures ne repr?sente qu'une heure d'effort tr?s mod?r?, le long de la berge nord du Vieux-Emosson.

Pour les marcheurs - nul besoin d'?quipements ni d'entra?nement particuliers, pr?cisons-le - la mont?e par le sentier de rocaille promet deux ? trois heures d'enchantement, au pied de sommets majestueux. Les passages abrupts - une centaine de m?tres en tout - ont ?t? s?curis?s par des marches de pierre ou de m?tal et des mains courantes. Il n'est pas rare de tomber en chemin sur une famille de bouquetins curieux et d?contract?s qui ne fuient gu?re le contact des hommes.

A une vingtaine de minutes de la cabane CAS du Vieux-Emosson, une bifurcation permet de poursuivre vers les traces de dinosaures par la cr?te sud du lac. A r?server aux alpinistes. L'autre voie est bien plus agr?able, imposant une halte ? la sympathique cabane o? l'on est chaleureusement accueilli par Nicolas et Myriam Vouilloz. On peut y passer la nuit (27 lits en deux dortoirs), manger une fondue ou un en-cas, et m?me prendre un permis de p?che journalier: le Vieux-Emosson abrite des truites, des truites saumon?es et m?me des ombles chevalier?

Pour la redescente, nul ne vous bl?mera si vous d?cidez de m?nager vos genoux en prenant la navette. En essayant de rep?rer le sentier qui serpente dans la rocaille, vous vous trouverez admirable!

Informations utiles

Galerie Victoria S'adresser à l'administration communale de Finhaut, tél. 027 768 12 10, fax 027 768 14 10.

Office du Tourisme de FinhautTél. 027 768 12 78, fax 027 768 18 08.

Cabane du Vieux-émosson079 342 95 66.

Navettes Gueulaz-Vieux-émosson: De 10 h 25 (premier aller) à 18 h 10 (dernier retour), départs toutes les heures environ.

Sites internethttp://www.emosson-lac.ch/dino.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Emosson


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RisquesSanté: quatre cas de démence sur dix pourraient être évités ou retardésSanté: quatre cas de démence sur dix pourraient être évités ou retardés

Covid, plus un geste (5/5)La quarantaine, ce carême sanitaireLa quarantaine, ce carême sanitaire

Mise en gardeCoronavirus: pour l’OMS, «les jeunes ne sont pas invincibles»Coronavirus: pour l’OMS, «les jeunes ne sont pas invincibles»

DangereuxPollution: près de 800 millions d'enfants souffrent d’empoisonnement au plombPollution: près de 800 millions d'enfants souffrent d’empoisonnement au plomb

Le plomb empoisonne les enfants

Le plomb empoisonne silencieusement un tiers des enfants du monde, dont près de la moitié vivent en Asie du Sud. Ils...

  30.07.2020 18:07

Covid, plus un geste (4/5)Les masques dévoilent leur histoireLes masques dévoilent leur histoire

Top