30.12.2016, 10:09

Santé: près de deux tiers des Suisses se disent pleins de vitalité

chargement
Plus des trois quarts de la population déclaraient ressentir un niveau de vitalité et d'énergie élevé (59%) ou moyen (17%). (illustration)

Santé Selon des chiffres qui remontent à 2012, 60% des Suisses disent de sentir pleins d'énergie et de vitalité. Des différences existent cependant en fonction du sexe et de la zone géographique.

Environ 60% des Suisses se sentent pleins d’énergie et de vitalité. C'est plus souvent le cas des hommes, des personnes âgées et de celles au bénéfice d'une bonne formation. Des différences existent aussi entre les régions.

Ces données ressortent du monitorage 2016 de la Santé psychique en Suisse, publié en décembre par l'Observatoire suisse de la santé (Obsan). Les chiffres remontent toutefois à l'année 2012.

Plus des trois quarts de la population déclaraient alors ressentir un niveau de vitalité et d'énergie élevé (59%) ou moyen (17%). A l'inverse, près de 23% des Suissesses et des Suisses ressentaient souvent un manque d'énergie et de vitalité.

Les réponses révèlent un net écart entre les sexes: les femmes font plus souvent (27%) état d'un faible niveau d'énergie et de vitalité que les hommes (18%). Ces derniers sont dès lors plus nombreux (65%) que les femmes (54%) à afficher un niveau d'énergie et de vitalité élevé.

Aînés vigousses

On observe également un fort gradient d'âge: ce sont surtout les jeunes qui affirment manquer d'énergie et de vitalité, au contraire de leurs aînés. Il faut toutefois relever que l'enquête ne porte que sur des personnes vivant dans des ménages privés. Les personnes âgées, dont une partie vivent dans des établissements médico-sociaux, sont sous-représentées ici.

Une corrélation apparaît également entre le niveau de formation et la vitalité. Celle-ci est plus fréquente chez les personnes au bénéfice d'une formation du tertiaire (65%) que parmi les personnes sans formation post-obligatoire (51%). A l'inverse, un niveau de formation inférieur correspond plus souvent à un manque d'énergie et de vitalité.

Latins moins énergiques

Enfin, des différences marquées s'observent entre les régions: en Suisse centrale (65%), orientale (63%) et du Nord-Ouest (62%), la proportion de personnes se disant pleines de vitalité et d'énergie est plus élevée que dans l'ensemble de la Suisse. A Zurich, le taux est encore de 60%.

La proportion de ces personnes est nettement plus faible dans la région lémanique (53%) et au Tessin (50%). Dans l'Espace Mittelland, elle est de 57%. Par canton, les valeurs vont de 71,3% (Uri) à 48,3% (Neuchâtel).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéSanté: la grippe pourrait bien gâcher les fêtes du Nouvel AnSanté: la grippe pourrait bien gâcher les fêtes du Nouvel An

Santé publiqueSanté: un fonds créé pour rapidement indemniser les victimes de l'amianteSanté: un fonds créé pour rapidement indemniser les victimes de l'amiante

SantéSanté: une femme qui pèse 500 kg va subir une réduction de poids en IndeSanté: une femme qui pèse 500 kg va subir une réduction de poids en Inde

Top