Médecine: le Prix Cloëtta décerné à deux chercheurs à Lausanne et à Bâle

chargement

Distinctions Le Professeur Henrik Kaessmann du Centre intégratif de génomique de l'Université de Lausanne, ainsi que Marc Donath, professeur d'endocrinologie de l'Université de Bâle, se voient chacun remettre le Prix Cloëtta 2014 de médecine.

  04.09.2014, 10:28
Le Prix Cloëtta 2014 est décerné à deux chercheurs à Lausanne et Bâle. Henrik Kaessmann, professeur au Centre intégratif de génomique de l'UNIL, et Marc Donath (photo), prof d'endocrinologie de l'Uni Bâle, reçoivent chacun 50'000 francs.

Le Prix Cloëtta 2014 est décerné à deux chercheurs à Lausanne et Bâle. Henrik Kaessmann, professeur au Centre intégratif de génomique de l'Université de Lausanne, et Marc Donath, professeur d'endocrinologie de l'Université de Bâle, reçoivent chacun 50'000 francs.

Deux prix sont décernés cette année, l'un dans le domaine de la recherche clinique et l'autre dans celui de la recherche fondamentale, a indiqué jeudi la Fondation Professeur Dr Max Cloëtta, basée à Zurich.

Henrik Kaessmann, né en 1971 à Mönchengladbach (D), est récompensé pour ses nouvelles découvertes fondamentales dans le domaine de la génétique moléculaire. Il s'est surtout intéressé aux modifications moléculaires qui accompagnent l'évolution des mammifères supérieurs.

Marc Donath, né 1963 à Berne, est distingué pour ses travaux de pionnier dans la recherche sur les mécanismes pathogénétiques du diabète de type 2. Il a notamment développé de nouvelles approches thérapeutiques.


 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Tiques: le nombre de méningo-encéphalites en net recul ce printempsTiques: le nombre de méningo-encéphalites en net recul ce printemps

SANTE«L’incidence du cancer du côlon est élevée en Suisse»«L’incidence du cancer du côlon est élevée en Suisse»

SantéSanté: les nouvelles infections du VIH ont reculé de 30% en dix ansSanté: les nouvelles infections du VIH ont reculé de 30% en dix ans

AménagementQuel barbecue choisir pour enflammer votre été?Quel barbecue choisir pour enflammer votre été?

ChroniqueIl y a un problème?Il y a un problème?

Top