02.08.2015, 19:52

Les premiers hominidés à peupler l'Europe n'avaient pas le feu sacré

chargement
Par JEAN-LUC RENCK

La lignée humaine a-t-elle maîtrisé la production du feu bien plus tard qu'on ne le pensait? Des hominidés pionniers auraient ainsi durablement affronté sans feu les hivers d'Eurasie.

«Le feu a fait l'homme», ont pu claironner des anthropologues en soulignant que la viande rôtie, plus digeste, laissait davantage de calories pour développer le cerveau et le faire carburer. En rappelant aussi, crûment, que des 1400 parasites et microbes affectant l'humain, 61% sont véhiculés par des animaux, d'où avantage sanitaire à pouvoir cuire des gibiers tués ou dérobés aux prédateurs.

En imaginant enfin le feu, agent réchauffant, en bagage obligé des premiers hominidés quittant l'Afrique pour l'Eurasie et ses hivers féroces - incursions inaugurées il y a 1,2 million d'années (MA), bien avant qu'Homo sapiens fasse de même il y a 50 000 ans. Aussi le primatologue d'Harvard Richard Wrangham a-t-il envisagé les hominidés, dans leur savane natale, produisant activement le feu aussi tôt que -1,6 MA (les premiers outils remontent à -2,5 MA). Wrangham devra, comme bien d'autres, revoir sa conviction.

En effet, Wil Roebroeks, Université de Leyde, Pays-Bas, et Paola Villa, Université du Colorado, ont fait la synthèse de rapports relatifs à 141 sites préhistoriques européens, dont les datations vont de -1,2 MA à -35 000 ans. Ils ont quêté dans ces rapports des indices de feux: foyer, charbon, os brûlés, sol cuit, pierres chauffées. Résultat: aucun vestige de feu antérieur à - 400 000, l'époque d'un campement dans l'est de l'Angleterre pourvu d'un foyer, et d'un autre en Allemagne qui a livré un outil de bois carbonisé et un silex chauffé. Sur les sites plus anciens, en Angleterre, Italie ou Espagne, où se trouve l'aîné des sites, nul feu avéré!

C'est dire que les premiers Européens ne savaient pas faire du feu, et leurs ancêtres africains pas davantage (lire également ci-dessous). Les migrants auraient donc supporté très durablement sans chauffage des froids récurrents, comme il y a 800 000 ans ces Homo antecessor séjournant à Happisburgh, Angleterre.

C'est à leurs descendants indirects Homo neanderthalensis qu'il serait revenu d'allumer les premiers feux européens, en Angleterre toujours, il y a 400 000 ans seulement. De cette date, les feux avérés se font plus nombreux, dans des campements néandertaliens: c'est le second scoop de l'étude. «Les archéologues pensaient que les Néandertaliens, trop frustes, utilisaient peu le feu», remarque Roebroeks.

De fait ils en usaient habilement, concoctant notamment grâce à lui une colle à base d'écorce de bouleau qui servait à fixer des outils de pierre sur des manches de bois. Deux retouches conséquentes aux portraits d'hommes de la préhistoire en une seule recherche, livresque de surcroît: appréciable étincelle! /JLR

Feu les vestiges

Quant à savoir à quelle époque le feu est entré dans la trousse de survie de la longue lignée hominienne, la question est délicate. D'abord parce qu'à la différence d'un outil de pierre, qui se conserve bien - au point qu'on peut certifier aujourd'hui qu'il s'en maniait il y a 2,5 MA -, les vestiges de feux, cendres et charbon, sont par contre aisément détruits, dispersés par le vent, la pluie. Aussi les feux fossiles sont-ils rares dans les archives.

Ensuite, comment distinguer, à défaut d'outils sur le site, le feu «capturé» de celui produit activement par l'humain. Les foyers africains vieux de 1,6 MA pourraient tout devoir à des feux de savane déclenchés par la foudre: les hominidés de l'époque auraient exploité ponctuellement les flammes à défaut de savoir comment les produire, soulignent W. Roebroeks et P. Villa. Que trouble toutefois un site israélien, à Gesher Benot Ya'aqov, où des chercheurs pensent avoir déniché des vestiges de feux allumés il y a 780 000 ans: par savoir-faire ou feu céleste? /jlr


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

live
EpidémieCoronavirus: un 3e cas confirmé à Genève, plusieurs manifestations annuléesCoronavirus: un 3e cas confirmé à Genève, plusieurs manifestations annulées

santéL’OFSP lance sa campagne contre le coronavirus: trois gestes simples à adopterL’OFSP lance sa campagne contre le coronavirus: trois gestes simples à adopter

subsidesL’initiative du PS pour plafonner les primes maladie a aboutiL’initiative du PS pour plafonner les primes maladie a abouti

MaladieSanté: l’épidémie de grippe saisonnière continue de diminuer en SuisseSanté: l’épidémie de grippe saisonnière continue de diminuer en Suisse

EpidémieCoronavirus: un banal traitement contre le paludisme, la chloroquine, serait efficaceCoronavirus: un banal traitement contre le paludisme, la chloroquine, serait efficace

Top