03.08.2015, 09:18

Les orangs-outans fumeurs font tousser leurs défenseurs

chargement

Singeant l'homme, des orangs-outans se sont mis à fumer dans des zoos d'Indonésie ou de Malaisie, sous l'œil complice des gardiens. De quoi amuser les visiteurs, mais pas les défenseurs des animaux, qui y voient un nouvel exemple du manque d'attention dont souffre l'espèce menacée.

L'image a récemment tourné en boucle sur les sites de partage de vidéos: on y voit Tori, un jeune orang-outan, tirer sur une cigarette bout filtre comme un fumeur invétéré. Tenant son mégot entre ses longs doigts fripés, le primate du zoo de Solo, au centre de l'île indonésienne de Java, apprécie visiblement la pause nicotinée, prenant une pose décontractée tandis que ses larges narines rejettent une épaisse fumée blanche. De l'autre côté du fossé qui encercle l'enclos de Tori, le public en a pour son argent: les plus jeunes pointent du doigt en riant, les adultes jettent des cigarettes allumées pour faire durer le spectacle. À leur côté, un large panneau ordonne en lettres rouges: «No Smoking» (Interdiction de fumer).

Le cas n'est pas isolé. En Malaisie, une orang-outan du zoo de Johor, dans le sud de la Malaisie, a dû être récemment transférée dans une autre unité pour y subir une cure de désintoxication. La primate en question, «Shirley», avait développé de telles habitudes qu'elle avait été surnommée «l'orang-outan qui fume comme un pompier».

«Quand Shirley est arrivée ici, c'était une orang-outan tout à fait normale. Mais ces animaux imitent ce que l'homme fait», explique Ahmad Azhar Mohammed, directeur du zoo de Malacca, dans le sud-ouest de la Malaisie, où la primate tente dorénavant de renoncer au tabac.

Le responsable accuse les «visiteurs irresponsables» qui, en jetant des cigarettes aux singes, leur ont donné le goût du vice.

«J'ai vu des cigarettes, des cannettes, des bouteilles être jetées dans leurs enclos», témoigne Sean Whyte, directeur de l'ONG britannique Nature Alert et un des experts les plus réputés sur les orangs-outans. «Le problème est qu'il n'y a presque aucune supervision dans ces zoos», explique-t-il.

Ce n'est qu'après un énième rapport aux autorités malaisiennes, écrit par Nature Alert et largement diffusé dans la presse, que Shirley a été placée en cure.

«Elle semble souffrir de sautes d'humeur très vives. Elle a parfois l'air à moitié endormie, comme si elle était droguée. A d'autres moments, quand elle n'a plus de cigarettes, elle est très agitée, comme si elle était en manque», explique Sean Whyte.

Le phénomène des «orangs-outans fumeurs», comme l'appelle la presse, n'est pas «massif», reconnaît M. Whyte, évoquant une dizaine de cas. Mais il est révélateur du peu de considération dont bénéficient les orangs-outans.

Des singes qui sont les emblèmes de la Malaisie et de l'Indonésie. Mais qui si rien n'est fait, auront disparu «d'ici 20 ans», selon Nature Alert. / ats-afp


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EpidémieCoronavirus: six personnes contaminées près de Milan, dont une en état graveCoronavirus: six personnes contaminées près de Milan, dont une en état grave

EpidémieCoronavirus: cinq Suisses rapatriés, une vingtaine de personnes en quarantaineCoronavirus: cinq Suisses rapatriés, une vingtaine de personnes en quarantaine

SantéMesures anti-tabac: la Suisse fait figure de mauvais élèveMesures anti-tabac: la Suisse fait figure de mauvais élève

EpidémieCoronavirus:  le bilan dépasse 2000 morts, mais l’OMS se veut rassuranteCoronavirus:  le bilan dépasse 2000 morts, mais l’OMS se veut rassurante

MaladieSanté: l’épidémie de grippe a dépassé son pic en SuisseSanté: l’épidémie de grippe a dépassé son pic en Suisse

Top