08.01.2018, 17:14

Les femmes enceintes ne renoncent pas toutes à l'alcool

chargement
Selon cette étude, un cinquième des femmes enceintes (18%) consomme un ou deux verres par semaine, contre 34% des femmes pas enceintes.

Prévention Une étude révèle que pour certaines femmes enceintes, il est impossible de renoncer totalement à l'alcool. Or, "il n'existe pas d'alcool inoffensif pour le foetus", alertent les scientifiques.

Certaines femmes ne renoncent pas complètement à l'alcool pendant leur grossesse, selon une étude de l'Université de Zurich. Un dixième des femmes interrogées a déclaré avoir consommé un verre de vin lors de la semaine écoulée.

Les chercheurs en obstétrique de l'institution zurichoise ont comparé les réponses de 309 femmes enceintes aux réponses données par des femmes non enceintes. L'étude, publiée dans "Swiss Medical Weekly", démontre que la consommation d'alcool diminue pendant la grossesse.

Toutefois, un certain nombre de femmes ne renoncent pas à un verre de vin ou à une bière. Un cinquième des femmes enceintes (18%) consomme un ou deux verres par semaine, contre 34% des femmes pas enceintes, selon l'étude zurichoise mentionnée dimanche par la "SonntagsZeitung".

Quant à la consommation d'alcool sur un mois, 17% des femmes enceintes avouent avoir bu un à trois verres d'alcool sur ce laps de temps, contre 23% de la population non enceinte. Au final, 44% des femmes enceintes se déclarent complètement abstinentes. Quant à la seule consommation de vin, 10% des femmes enceintes déclarent en avoir bu lors de la semaine écoulée, contre 80% des femmes non enceintes.

Pas d'alcool "inoffensif" pour le foetus

Sur la base de ces résultats, les chercheurs en concluent qu'il est relativement accepté de consommer un ou deux verres de vin. L'opinion est ainsi répandue que cette consommation ne nuit pas au foetus.

Les scientifiques tirent la sonnette d'alarme et parlent de "faux sentiment de sécurité". "Il n'existe pas de quantité d'alcool inoffensive pour le foetus", ont-ils indiqué.

Les campagnes de prévention contre la fumée et l'alcool pendant la grossesse n'ont pas porté leurs fruits, ont indiqué les chercheurs. Il faudrait mieux expliquer les risques liés à la consommation d'alcool aux femmes, et ce, à toutes celles en âge d'avoir des enfants.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

sécuritéAlcool au volant: personne ne sait qu'on ne mesure plus en pour mille, mais en milligrammesAlcool au volant: personne ne sait qu'on ne mesure plus en pour mille, mais en milligrammes

AlcoolLes Suisses n'ont jamais aussi peu bu d'alcool depuis 70 ansLes Suisses n'ont jamais aussi peu bu d'alcool depuis 70 ans

TabagismeFrance: une méthode veut payer les femmes enceintes pour qu'elles arrêtent de fumerFrance: une méthode veut payer les femmes enceintes pour qu'elles arrêtent de fumer

Top