La Toile a bien des côtés obscurs

chargement

CYBERCRIMINALITÉ Dans le viseur des pirates, la Suisse n'est pas armée pour se défendre. Hier, 350 spécialistes de Suisse romande et de France voisine en ont débattu en Valais.

Par ALINE CARRUPT
  07.09.2013, 00:01
Premium
Le cyberespace, vaste océan, eaux sombres saturées d'ordures (les spams), envahies de pirates (les hackers), infestées de requins (les virus). 
KEYSTONE

Ambiance James Bond à la montagne . Ce vendredi, la petite station valaisanne de Champéry a vu débarquer 350 spécialistes en sécurité, venus des quatre coins de Suisse romande, et même de France voisine: policiers, gendarmes, fonctionnaires, gradés, politiques, magistrats... Uniformes en force (deux jupes pour cent cravates), ils sont venus assister au Forum sécurité Chablais, organisé conjointement...

À lire aussi...

rechercheL’EPFL développe un hydrogel injectable qui répare les tissus déchirésL’EPFL développe un hydrogel injectable qui répare les tissus déchirés

PréventionDix accidents graves de vélo électrique par semaine: nouvelle campagne de préventionDix accidents graves de vélo électrique par semaine: nouvelle campagne de prévention

SANTE«Notre objectif est d’améliorer la qualité de vie»«Notre objectif est d’améliorer la qualité de vie»

TechnologieSanté: nouvelle approche thérapeutique de la maladie de ParkinsonSanté: nouvelle approche thérapeutique de la maladie de Parkinson

ConséquencesCoronavirus: un tiers des malades du Covid a des troubles psychologiques ou neurologiquesCoronavirus: un tiers des malades du Covid a des troubles psychologiques ou neurologiques

Top