07.08.2015, 12:06

Hérisson abandonné: comment lui redonner du poil de la bête

chargement
Ne vous réjouissez pas si vous croisez un hérisson sur la route. Ce n'est pas normal au mois de décembre.
Par Aline CARRUPT

Hiver Petits habitants de nos campagnes, les hérissons hibernent en hiver. Mais certains d'entre eux n'ont pas encore rangé leurs aiguilles. Voici ce qu'il faut savoir pour aider les retardataires affaiblis...

Depuis l'invention du bitume, le hérisson est une espèce que l'on observe fréquemment sur nos routes. Très souvent à l'état plat ma foi. Si vous en croisez un encore toutes piques dehors, ne vous réjouissez pas. Car s’il trottine sur le bitume glacé en ce début décembre, c’est sûrement qu’il est malade ou pas assez gras pour affronter l'hiver. Voici ce qu’il faut savoir pour lui venir en aide: 

1. L’HOMME EST UN LOUP POUR LE HÉRISSON

Malgré leur cuirasse pas piquée des hannetons, les hérissons ont plusieurs ennemis naturels. A coups de serres ou de griffes, hiboux et blaireaux ne reculent pas devant leurs piquants. Mais l'homme reste son plus grand prédateur puisqu'il est responsable de la mort, directement ou non, d'un hérisson sur deux.

Notre réseau routier toujours plus dense réduit leur territoire. Et les petites boules d'aiguilles ne roulent pas des mécaniques assez vite pour échapper aux pneumatiques.

Autre danger, les piscines. Même si les hérissons savent nager, ou qu'ils peuvent survivre à une chute dans un bassin vide, impossible pour eux de grimper pour rejoindre la terre ferme. Le jardin n'est d'ailleurs pas un endroit plus sûr étant donné le nombre de produits chimiques qui y sont déversés chaque année. 

2. JARDINIER TROP APPLIQUÉ = DANGER

L’Assocation suisse "Pro-Igel" (pour les hérissons) rappelle qu’un "jardinier trop appliqué ne laisse aucune chance à la nature". Ramasser chaque feuille morte ou branche de son jardin lui donne certes un aspect "propre en ordre" mais prive les animaux sauvages autochtones de leur subsistance. Or n'oubliez pas: le hérisson est l'ami du jardinier. Il mangera les bestioles nuisibles, comme les chenilles, les larves et les gastéropodes.

Et pourquoi ne pas renoncer aux pesticides? De nombreux hérissons meurent d’avoir avalé des mollusques gorgés d’antilimace… Tout jardinier sensibles à la cause peuvent adhérer à la "charte des jardins", une sorte d'engagement moral vis-à-vis de la nature. 

Evidemment rien ne vous empêche de nourrir les hérissons, mais... vous serez tel le Petit Prince. "Si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé", écrivait Saint-Exupéry. A méditer donc avant de dégainer les croquettes et de renoncer à vos vacances. 

3. MIGNONS MAIS SAUVAGES

Rien de plus mignon qu’un hérisson en boule avec son petit nez tout rond. On les prendrait bien en pension. Mais ramasser un spécimen qui n'est ni malade ni blessé est interdit par la loi suisse.

"Ce sont des animaux sauvages", rappelle la Société Protectrice des Animaux (SPA) sur son site internet. Les hérissons en bonne Santé ne doivent pas être nourris ou hibernés artificiellement. Seuls ceux qui sont visiblement affaiblis, qui pèsent moins de 300 grammes ou qui sont blessés, ainsi que les orphelins encore au nid ont besoin d’aide. 

Le hérisson est un animal nocturne. En voir un se balader la journée est le meilleur indice que quelque chose ne va pas. 

4. UNE BOUILLOTTE ET UN OEUF BROUILLÉ

Que faire si vous trouvez un hérisson mal en point? Commencez déjà par noter l’endroit, la date et l’heure de cette découverte et, si possible, son poids. S’il est transi de froid, réchauffez-le en l’enveloppant d'un linge. Déposez l’animal dans une caisse assez haute, garnie de papier journal ou de papier ménage, avec une bouillotte en caoutchouc remplie d’eau tiède (pour ne pas le brûler).

Attendez que sa température corporelle ait retrouvé une valeur normale de 35 degrés avant de lui offrir de l’eau et des aliments solides tels que croquettes pour chats ou chiens, ou encore un œuf brouillé non assaisonné et préparé avec un peu de graisse. Pas de légumes, puisqu'il est carnivore.

Certes, le hérisson se jettera volontiers sur une coupelle de lait. Pourtant, attention, le lactose ne lui convient pas et provoquera chez lui d'importantes diarrhées.

5. GARE AUX PARASITES ET MOUCHES

Un animal affaibli est souvent porteur de parasites. Si les puces (qui, rassurez-vous, ne se transmettent pas aux animaux domestiques) peuvent être éliminées avec de la poudre antipuce prévue pour les chats, tiques et vers doivent être retirés un à un, à l’aide d’une pince. Pas en une seule fois, mais en plusieurs jours car le hérisson est sensible au stress et a le cœur fragile.

Le hérisson peut également héberger des vers intestinaux ou pulmonaires. Impossible de s'en débarrasser sans vermifuges ou antibiotiques...

6. DES PROS AU CHEVET DES HÉRISSONS

Enfin, n'hésitez pas à appeler un vétérinaire ou la SPA à la rescousse. Ou vous adresser à l'un des (rares) centres de soins pour hérissons du pays.

A Genève et au Tessin par exemple, les hérissons ont leur dispensaire. Chaque année, ils sont des centaines à y être sauvés. Vous découvrirez le travail de quelques passionnés en consultant notre galerie photos.

Reportage de "30 millions d'amis", consacré au Centre de secours genevois: 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TransplantationTransplantation: meilleures chances de survie avec de jeunes donneurs de cellules souchesTransplantation: meilleures chances de survie avec de jeunes donneurs de cellules souches

PandémieCoronavirus: une cathédrale de New York utilisée comme hôpital de campagneCoronavirus: une cathédrale de New York utilisée comme hôpital de campagne

PandémieCoronavirus: à Berne, le dépistage en voiture est pris d’assautCoronavirus: à Berne, le dépistage en voiture est pris d’assaut

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, prendre un bain chaud ne vous protège pasCoronavirus – Fake news: non, prendre un bain chaud ne vous protège pas

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 5 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 5 avril

Top