31.05.2016, 01:46

Dans le sillage des cardiologues

Premium
chargement
Dans le sillage des cardiologues
Par le figaro

CANCÉROLOGIE L’activité physique se profile comme une thérapie adjuvante efficace.

S’il existait une thérapie adjuvante capable d’augmenter de 5% à 10% les chances de guérison d’un cancer du sein, du côlon et de la prostate, permettant de sauver jusqu’à 12 000 vies par an en France rien que pour ces trois cancers, sa prise en charge serait amplement...

À lire aussi...

MédecineSanté: le dossier électronique du patient repoussé à l’étéSanté: le dossier électronique du patient repoussé à l’été

EnquêteClimat, malbouffe, tabac: l’ONU inquiète pour la santé des enfantsClimat, malbouffe, tabac: l’ONU inquiète pour la santé des enfants

EpidémieCoronavirus:  le bilan dépasse 2000 morts, mais l’OMS se veut rassuranteCoronavirus:  le bilan dépasse 2000 morts, mais l’OMS se veut rassurante

RechercheMédecine: de la «colle à moules» pour réparer les coeurs endommagésMédecine: de la «colle à moules» pour réparer les coeurs endommagés

En chiffresTabagisme: 27% des Suisses fument, une habitude qui touche davantage les jeunesTabagisme: 27% des Suisses fument, une habitude qui touche davantage les jeunes

Top