02.08.2015, 19:45

Chiens renifleurs de cancers

chargement

Le flair des chiens, largement utilisé pour détecter explosifs ou stupéfiants, pourrait venir au secours de la recherche dans un tout autre univers: le cancer de la prostate.

Il ne s'agit pas de se servir de chiens pour faire du dépistage devant une rangée d'échantillons d'urine, mais de mettre au point, grâce à l'extrême sensibilité de leur odorat, un simple test urinaire pour déceler précocement les cancers les plus agressifs.

«Un berger malinois, formé par l'Armée de l'air française, est déjà capable de renifler le cancer de la prostate. Un deuxième chien est en formation. Ce sont les premiers chiens formés en France pour détecter des cancers», dit le professeur Olivier Cussenot, urologue- cancérologue (hôpital Tenon, Paris) à l'origine de l'initiative. C'est la première fois en Europe qu'un chien est utilisé dans la détection du cancer de la prostate, selon ce spécialiste. Et la démonstration montre une «spécificité et sensibilité de 91%» de l'odorat canin, selon des résultats publiés récemment dans la revue spécialisée «European Urology», dont il est cosignataire. «Nous avons été surpris des performances des chiens, aucun test n'atteint de telles performances», ajoute le spécialiste. /ats-afp


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MaladieSanté: l’épidémie de grippe a dépassé son pic en SuisseSanté: l’épidémie de grippe a dépassé son pic en Suisse

MédecineTraitement contre le cancer: un appareil de pointe à l’hôpital de Rennaz, une première en SuisseTraitement contre le cancer: un appareil de pointe à l’hôpital de Rennaz, une première en Suisse

MédecineSanté: le dossier électronique du patient repoussé à l’étéSanté: le dossier électronique du patient repoussé à l’été

EnquêteClimat, malbouffe, tabac: l’ONU inquiète pour la santé des enfantsClimat, malbouffe, tabac: l’ONU inquiète pour la santé des enfants

EpidémieCoronavirus:  le bilan dépasse 2000 morts, mais l’OMS se veut rassuranteCoronavirus:  le bilan dépasse 2000 morts, mais l’OMS se veut rassurante

Top