01.05.2020, 06:00

Cancer: les médicaments sont souvent trop chers par rapport à leur efficacité

chargement
Les prix de 65 nouveaux produits contre différents cancers ont été analysés. (Illustration)

Santé Selon une étude de l'Université de Zurich et de la Harvard Medical School, les médicaments contre la cancer sont souvent trop chers par rapport à leur efficacité. Les chercheurs ont notamment analysé les coûts en Suisse, qui se place en seconde position des prix les plus élevés en Europe.

Les coûts des médicaments contre le cancer sont souvent disproportionnés par rapport à leur efficacité thérapeutique. C’est le constat d’une étude de chercheurs zurichois et américains publiés dans la revue médicale britannique The Lancet Oncology.

De plus en plus de nouveaux médicaments contre le cancer sont arrivés sur le marché ces dernières années et pourtant les prix ont continué à grimper en Europe et aux Etats-Unis, a indiqué jeudi l’Université de Zurich (UZH) dans un communiqué.

65 nouveaux produits évalués

Une équipe de l’UZH et de la Harvard Medical School a procédé à une analyse des coûts de ces médicaments en Suisse, en Allemagne, en Angleterre, en France et aux Etats-Unis. Les prix de 65 nouveaux produits contre différents types de cancers et de leucémie ont été appliqués aux coûts de traitement mensuels d’un patient standard.

L’équipe de Kerstin Noëlle Vokinger à l’UZH a notamment pris en considération l’efficacité des préparations, sur la base de deux systèmes d’évaluation bien établis en oncologie: l’«American Society of Clinical Oncology Value Framework» et l' «European Society of Medical Oncology Magnitude of Clinical Benefit Scale».

Les Etats-Unis en tête

Conclusion des chercheurs: l’étude montre clairement que pour la Suisse, l’Allemagne, l’Angleterre et les Etats-Unis, il n’y a aucun rapport entre l’efficacité clinique des médicaments et leur prix. Les Etats-Unis affichent les prix les plus élevés, le double environ de ce qui est payé en Europe pour le même médicament.

Selon les auteurs, cela est dû au fait que les Américains laissent jouer le marché libre tandis que les autorités européennes négocient les prix avec les entreprises pharmaceutiques.

En Europe, c’est la Grande-Bretagne qui est la plus chère, devant la Suisse et l’Allemagne. La France est le seul pays où d’après une des deux échelles prises en considération, une certaine corrélation coût-efficacité a été trouvée.

Les autorités nationales devraient davantage intégrer l’utilité d’un médicament dans les négociations sur les prix.
Kerstin Noëlle Vokinger, chercheuse de l’Université de Zurich

Selon la Pre Vokinger, «les médicaments ayant une faible efficacité devraient avoir un prix moins élevé que ceux qui sont plus efficaces». «Les autorités nationales devraient davantage intégrer l’utilité d’un médicament dans les négociations sur les prix», conclut la chercheuse, citée dans le communiqué.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, le gel désinfectant n’est pas cancérigèneCoronavirus – Fake news: non, le gel désinfectant n’est pas cancérigène

En chiffresSanté: en Suisse, plus d'une personne sur cinq développe un cancer avant 70 ansSanté: en Suisse, plus d'une personne sur cinq développe un cancer avant 70 ans

MédiasRevue de presse: glyphosate, espion russe en Suisse et QoQa qui lutte contre le cancer… les titres de ce dimancheRevue de presse: glyphosate, espion russe en Suisse et QoQa qui lutte contre le cancer… les titres de ce dimanche

PréventionSanté: l’OMS alerte sur une importante extension des cas de cancer à l'avenirSanté: l’OMS alerte sur une importante extension des cas de cancer à l'avenir

En chiffresSanté: le nombre des cas de cancer est en hausse en Suisse, mais la mortalité diminueSanté: le nombre des cas de cancer est en hausse en Suisse, mais la mortalité diminue

Top