24.10.2018, 11:21

Pollution: des microplastiques découverts dans des excréments humains

chargement
Le plastique trouvé dans les selles provient notamment des bouteilles en PET.

Santé Le plastique est omniprésent dans nos vies, au point que nous en consommons sans nous en rendre compte. Une étude de l'Université de médecine de Vienne a mis en évidence la présence de particules issues de bouteilles en PET et autres emballages en plastique dans des excréments humains.

Le plastique est partout. Dans la nature, mais aussi dans notre alimentation et donc dans notre organisme. C'est ce que révèle une étude inédite de l'Université de médecine de Vienne présentée lors d’un congrès de gastro-entérologie dans la capitale autrichienne. Les chercheurs ont analysé les excréments de plusieurs volontaires et ont pu démontrer que des microplastiques étaient présents dans nos organismes. De quoi confirmer l'hypothèse que nous ingérons, au même titre que les animaux, du plastique.

 

Pas moins de neuf catégories de plastique, en majorité du polypropylène (PP) et du polyéthylène téréphtalate (PET) utilisés notamment pour les bouchons et les bouteilles en plastique, ont été retrouvées dans les selles des huit cobayes de 33 à 65 ans ayant participé à l'étude, ainsi que le précise Le Figaro.

Selon L'Obs, la taille des échantillons de plastique varie de 50 à 500 micromètres, soit l'épaisseur d'un cheveu. Ces microplastiques proviendraient à la fois de poissons ou de fruits de mer ingérés par les volontaires, mais aussi de l'eau en bouteille PET ou encore de la nourriture issue d'emballages en plastique.

 

Force est de constater que le phénomène est mondial, puisque les participants proviennent chacun d'un pays différent: Autriche, Finlande, Grande-Bretagne, Italie, Japon, Pays-Bas, Pologne et Russie. Le régime alimentaire ne semble pas plus avoir d'influence sur la présence de ces microplastiques. En effet, les volontaires étaient libres de manger ce qu'ils voulaient.

Effets sur la santé pas clairs

Si de précédentes études avaient démontré la présence de microplastiques chez les animaux, c'est la première fois que des particules de ce type sont mises en évidence dans des selles ou des tissus humains, explique le docteur Philip Schwabl, chercheur et médecin du service de gastro-entérologie et d'hépatologie de l'Université de médecine de Vienne.

Nous prévoyons d'autres enquêtes pour déterminer les effets des microplastiques sur la santé humaine.
Philip Schwabl, chercheur et médecin du service de gastro-entérologie et d'hépatologie de l'Université de médecine de Vienne

 

Mais, quid de la dangerosité de ces microplastiques pour la santé? "Il n'y a pas d'étude qui démontre si c'est dangereux pour l'homme. C'est une question très importante et nous prévoyons d'autres enquêtes pour déterminer les effets des microplastiques sur la santé humaine, précise Philip Schwabl. Néanmoins, des études sur les animaux établissent déjà que les particules de microplastiques peuvent entrer dans les systèmes sanguin et lymphatique et atteindre le foie."

Il faut rappeler que la production de plastiques a explosé au cours de la dernière décennie et s'élève actuellement à 348 millions de tonnes par an. Quelque 2 à 5% se retrouverait dans les océans.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

mauvais élèvesDéchets plastiques: Nestlé, Coca et Pepsi sont les plus gros producteurs de la planèteDéchets plastiques: Nestlé, Coca et Pepsi sont les plus gros producteurs de la planète

PollutionEnvironnement: la pêche provoque plus des deux tiers des gros déchets plastiques en merEnvironnement: la pêche provoque plus des deux tiers des gros déchets plastiques en mer

DéchetsRecyclage du plastique: la Suisse mauvaise élève, une collecte générale organisée côté alémaniqueRecyclage du plastique: la Suisse mauvaise élève, une collecte générale organisée côté alémanique

DéchetsDéchets plastiques: le Conseil fédéral ne veut pas forcer les magasins à reprendre les emballagesDéchets plastiques: le Conseil fédéral ne veut pas forcer les magasins à reprendre les emballages

EnvironnementEnvironnement: en se dégradant le plastique libère des gaz à effet de serreEnvironnement: en se dégradant le plastique libère des gaz à effet de serre

Top