03.01.2016, 08:24

Décès de Michel Delpech, le chanteur de "Pour un flirt"

chargement
Michel Delpech s'en est allé.

CARNET NOIR Michel Delpech est mort samedi soir à l'âge de 69 ans suite à un cancer.

Le chanteur français Michel Delpech est mort samedi à l'âge de 69 ans. De "Chez Laurette" à "Quand j'étais chanteur", il a su capter le parfum des années 60/70 avec des refrains nostalgiques devenus des tubes qui font aujourd'hui partie du patrimoine populaire.

Ancienne idole hippie, cet artiste à la voix douce a connu la gloire mais aussi la dépression, une longue traversée du désert et un retour en grâce. Il s'est éteint à l'hôpital de Puteaux (banlieue parisienne) des suites d'un cancer de la gorge, a annoncé sa femme à l'AFP.

Il n'aura finalement pas atteint les 73 ans qu'il fredonnait dans son tube "Quand j'étais chanteur" dans lequel il se mettait en scène frappé par l'insuccès d'une fin de carrière.

"Michel Delpech est mort sans avoir vieilli. Ses chansons nous touchaient car elles parlaient de nous. De nos émotions comme de nos épreuves. Il avait traduit mieux que personne les années 70", écrit le président François Hollande dans un communiqué. "Il n'a jamais été démodé. (...) Il nous avait dit 'que Marianne était jolie'. Elle pleure en ce début d'année un de ses meilleurs chanteurs".

Michel Delpech était "un poète parlant de la vie des gens, un mélodiste hors pair et un homme très attachant", a réagi dans un tweet Pascal Nègre, PDG d'Universal Music France.

L'inoubliable interprète de "Pour un flirt" luttait depuis trois ans contre la maladie et s'éteignait "doucement", avait révélé en juin son ami Michel Drucker.

Chroniqueur des années 70

Né le 26 janvier 1946 à Courbevoie (banlieue parisienne), il était issu d'une famille modeste. Il avait deux soeurs. Son père tenait un petit atelier de chromage de métaux, sa mère était femme au foyer. Il avait sorti à 18 ans un premier 45 tours, "Anatole". Puis très vite, son premier tube "Chez Laurette", en 1965. L'impresario de Mireille Mathieu, Johnny Stark, l'avait alors pris sous son aile.

Contemporain de Julien Clerc et Michel Fugain, Michel Delpech, qui écrivait mais ne composait pas, s'était inscrit dans une époque charnière entre la fin des yéyés et l'arrivée des hippies.

Dans ses chansons, il chroniquait avec simplicité et finesse la France des années 70, de la nouvelle conception de la famille à l'exode rural en passant par l'écologie, avec "Les divorcés", "Le Loir-et-Cher", "Le chasseur", "Pour un flirt", "Wight is Wight", "Quand j'étais chanteur"...

Il vivait à fond la devise de l'époque: "sexe, drogue et rock and roll", dilapidant l'argent, consommant des substances illicites et accumulant les conquêtes. "Je collais à une image qu'on m'imposait: le prince charmant, le chanteur pour filles avec ses chemises à pois", dira-t-il au journal France-Soir.

Chute brutale

La chute est brutale lorsqu'en 1978, sa femme lui annonce qu'elle part en Polynésie, lui laissant la garde de leurs deux enfants. L'artiste sombre dans une dépression qui durera sept ans.

Pour en sortir, il se tourne vers l'hindouisme, consulte des voyantes, passe par la psychanalyse, lit les Ecritures. Une traversée du désert qu'il retracera dans son autobiographie, "L'homme qui avait construit sa maison sur le sable" (1993).

Le cauchemar s'achève grâce à sa rencontre en 1992 avec Geneviève, qu'il épouse et qui l'aide à retrouver le chemin de la scène. "Avoir explosé en plein vol et ne plus être au sommet m'a sauvé du pire", confiera-t-il.

Carrière d'acteur

Grand admirateur des Beatles, des Beach Boys, de Neil Young et du post-punk australien Nick Cave, Michel Delpech recommence à publier des albums à la fin des années 90. L'homme a mûri. Et la génération de la nouvelle chanson française, Bénabar en tête, se reconnaît en lui et contribue à le réhabiliter.

Michel Delpech avait aussi été acteur. Il joue son propre rôle dans "L'air de rien" de Grégory Magne et Stéphane Viard, long métrage de fiction sorti en 2012. Il a tourné pour Christophe Honoré dans "Les Bien-aimés" sorti un an plus tôt.

Mais en 2013, nouveau coup dur: il est atteint d'un cancer de la langue et de la gorge, inopérable. Il raconte sa découverte de la foi dans un livre "J'ai osé Dieu".

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RécompenseLittérature: l’Américaine Joyce Carol Oates lauréate du prix Cino del DucaLittérature: l’Américaine Joyce Carol Oates lauréate du prix Cino del Duca

FRANCEJean-Loup Dabadie est décédé dimancheJean-Loup Dabadie est décédé dimanche

Jean-Loup Dabadie est décédé

Parolier et scénariste, écrivain et journaliste, Jean-Loup Dabadie est décédé dimanche à l’age de 81 ans à l’hôpital de...

  24.05.2020 20:45

Carnet noirMusique: le chanteur guinéen Mory Kanté est décédé à 70 ansMusique: le chanteur guinéen Mory Kanté est décédé à 70 ans

Le chanteur Mory Kanté est décédé

Mory Kanté, chanteur et musicien guinéen, est mort vendredi d’une longue maladie dans un hôpital. Le «griot électrique»...

  22.05.2020 15:11

carnet roseLa légende du sprint Usain Bolt devient père pour la première foisLa légende du sprint Usain Bolt devient père pour la première fois

RécompenseLittérature: le Goncourt du premier roman décerné à Maylis BesserieLittérature: le Goncourt du premier roman décerné à Maylis Besserie

Top