12.04.2018, 00:01
Lecture: 4min

Les absentes ont toujours tort

Premium
chargement
1/2  

LITTÉRATURE Laure Mi Hyun Croset publie un premier roman au ton ironique. «Le beau monde» raconte l’absence de Louise à son propre mariage et le déchaînement des médisances.

Près de l’autel, Charles-Constant attend sagement l’arrivée de sa fiancée, avant de se décider à téléphoner pour apprendre qu’elle a filé en taxi. Abasourdi, le père du malheureux annonce que le mariage est renvoyé et prie les invités de se rendre au cocktail. Avides de ragots, ils écoutent l’un après l’autre des orateurs convaincus de détenir la vérité sur...

À lire aussi...

livreGaëlle Josse: «Les événements extérieurs difficiles nous réinventent»Gaëlle Josse: «Les événements extérieurs difficiles nous réinventent»

Quand on vit un burn-out

Après «Une longue impatience» et «Une femme en contre-jour», Gaëlle Josse revient avec un roman sur le burn-out d’une...

  11.01.2021 20:00
Premium

bons plansLes meilleures applications enfant à télécharger sur les tablettes reçues sous le sapinLes meilleures applications enfant à télécharger sur les tablettes reçues sous le sapin

On a repéré«Dib & Lia», l’album qui image nos vies sous pandémie«Dib & Lia», l’album qui image nos vies sous pandémie

DisparitionCarnet noir: l'actrice Tanya Roberts, ex-James Bond girl, meurt d'une infectionCarnet noir: l'actrice Tanya Roberts, ex-James Bond girl, meurt d'une infection

AbusFrance: accusé d’inceste sur son beau-fils, le politologue Olivier Duhamel démissionneFrance: accusé d’inceste sur son beau-fils, le politologue Olivier Duhamel démissionne

Top