Seul tu n’élèveras pas ton fils

chargement

«BROOKLYN YIDDISH» Le réalisateur Joshua Z. Weinstein filme les déboires d’un père juif orthodoxe avec un grand sens de l’observation et réussit une première fiction tragi-comique.

 03.01.2018, 00:01
Premium
Menashe a droit à une semaine avec son fils…

Après deux documentaires passionnants, dont l’un sur des chauffeurs de taxi à New York, le jeune cinéaste Joshua Z. Weinstein réussit son passage à la fiction avec «Brooklyn Yiddish», tout en persistant dans la veine d’un cinéma d’observation fine qu’il a pu expérimenter comme documentariste.

Remariage forcé

A Borough Park, quartier juif ultra-orthodoxe de Brooklyn, Menashe Lustig, modeste employé d’une épicerie...

À lire aussi...

CinémaLa Nuit du court-métrage fait sa 19e tournée cet automneLa Nuit du court-métrage fait sa 19e tournée cet automne

Cinéma«Le désir suspend la question des genres»«Le désir suspend la question des genres»

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

RECOMPENSESCinéma – Venise: le Lion d’or décerné à «L’Evénement», d’Audrey DiwanCinéma – Venise: le Lion d’or décerné à «L’Evénement», d’Audrey Diwan

CinémaCinéma: «Sìrìrì, le cardinal et l’imam», le nouveau film de Manuel von StürlerCinéma: «Sìrìrì, le cardinal et l’imam», le nouveau film de Manuel von Stürler

Top