16.10.2015, 15:38

Le cinéaste Luc Besson condamné pour plagiat avec "Lock-Out"

chargement
Luc Besson a été condamné pour plagiat avec son film "Lock-Out".

France Accusés d'avoir plagié le long-métrage "New-York 1997, Luc Besson et sa société Europacorp ont été condamnés à verser 80'000 euros de dommages et intérêts.

Le producteur et cinéaste français Luc Besson et sa société Europacorp ont été condamnés en mai à verser des dommages et intérêts au réalisateur américain John Carpenter. Ils sont accusés d'avoir plagié avec le film "Lock-Out" le long-métrage "New-York 1997".

EuropaCorp a "immédiatement" fait appel de cette décision, a indiqué vendredi le responsable de la communication de l'entreprise, Régis Lefebvre. Il a dénoncé une "entrave à la liberté de création artistique".

La société Europacorp, James Mather, Stephen Saint-Leger, qui ont écrit et réalisé "Lock-Out", sorti en 2012, en collaboration avec Luc Besson, ont été solidairement condamnés à verser 10'000 euros de dommages et intérêts à Nick Castle, qui a co-écrit "New-York 1997", et 20'000 euros à John Carpenter, selon un jugement consulté vendredi par l'AFP.

Ils ont également été condamnés à verser 50'000 euros de dommages et intérêts à Studiocanal, qui détient les droits d'exploitation de "New-York 1997", selon le jugement, rendu le 7 mai 2015. Les demandeurs réclamaient au total trois millions. Dans leur décision, les juges ont souligné les nombreuses similitudes entre les deux films de science-fiction, même si certains éléments diffèrent.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top