15.01.2020, 00:01

La guerre n’en finit plus

Premium
chargement
Schofield  (George MacKay) court  toujours…

«1917» Sam Mendes plonge au cœur des tranchées en un «seul» plan-séquence virtuose. Un film de guerre haletant un brin perclus de péripéties.

Cinéaste, metteur en scène de théâtre et de comédies musicales, le Britannique Sam Mendes est décidément polyvalent. Après avoir officié sur les deux derniers James Bond, le réalisateur de «American Beauty» et «Les noces rebelles» nous propose dans «1917» sa vision de la Première Guerre mondiale, qu’il a voulue totalement immersive. Auréolé des Golden Globes du Meilleur film...

À lire aussi...

VisibilitéTélévision: un accord inédit pour diffuser plus largement les films romandsTélévision: un accord inédit pour diffuser plus largement les films romands

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

Cinéma«Thiel le Rouge», sur la piste d’un espion neuchâtelois très discret«Thiel le Rouge», sur la piste d’un espion neuchâtelois très discret

CinémaMichel Hazanavicius se lance dans la comédie familialeMichel Hazanavicius se lance dans la comédie familiale

Michel Hazanavicius se confie

Avec «Le prince oublié», Michel Hazanavicius réalise son premier film familial. Rencontre.

  14.02.2020 13:00
Premium

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

Top