09.06.2020, 20:00

«J’ai pris trois gars bien barjots»

Premium
chargement
Sorti de maison de correction, Spira revient à Reboleira…

cinéma Basil Da Cunha présente son nouveau film, une fiction réaliste et magique ancrée à Reboleira, un quartier pauvre de Lisbonne.

D’origine portugaise et né à Morges, Basil Da Cunha a tourné nombre de films remarquables, à commencer par «Nuvem», présenté à Cannes. Formé à la HEAD à Genève, il a signé son premier long-métrage en 2013, «Après la nuit», un film noir et poétique ancré à Reboleira, quartier créole de Lisbonne. Avec «O Fim do Mundo», il renouvelle l’expérience. Rencontre.

Basil Da Cunha, pourquoi Reboleira?

Il y a douze ans, je suis parti à Lisbonne pour faire un film sur un cireur de chaussures et je suis resté à Reboleira, par hasard,...

À lire aussi...

CinémaNeuchâtel: clap de fin pour l'édition entièrement en ligne du NIFFFNeuchâtel: clap de fin pour l'édition entièrement en ligne du NIFFF

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

CinémaUn tour de manège irrésistible au NifffUn tour de manège irrésistible au Nifff

Coup d’envoi du Nifff hors-série

L’édition spéciale Covid du Festival international du film fantastique de Neuchâtel (Nifff) démarre ce vendredi...

  03.07.2020 15:46

EgalitéCinéma: plus de femmes et moins de Blancs aux OscarsCinéma: plus de femmes et moins de Blancs aux Oscars

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

Top