Festival de Cannes: Spike Lee a annoncé la Palme d’or à Julia Ducournau pour «Titane»

chargement

Récompense Pour la deuxième fois, une femme remporte la Palme d’or au Festival de Cannes. La récompense est revenue à la française Julia Ducournau pour «Titane».

  17.07.2021, 20:32
Julia Ducournau (au centre) , récompensée pour "Titane" devient la deuxième réalisatrice couronnée de l'histoire du festival.

Le Festival de Cannes a couronné Julia Ducournau pour une oeuvre furieusement contemporaine, "Titane". La Française est devenue la deuxième réalisatrice de l'histoire du festival à recevoir la Palme d'or.

Vingt-huit ans après "La leçon de Piano" de Jane Campion, première réalisatrice primée, le jury présidé par Spike Lee, premier artiste afro-américain à ce poste, vient récompenser la benjamine de la compétition, 37 ans. Le cinéaste new-yorkais a gaffé, faisant cette annonce d'emblée, alors qu'il était censé annoncer le prix d'interprétation masculine.

Cannes envoie ainsi un signal majeur dans une industrie qui s'interroge plus que jamais depuis quatre ans sur la place des femmes, et l'égalité entre les genres, dans le sillage de l'affaire Weinstein puis du mouvement #MeToo.

 

 

Seules quatre réalisatrices étaient en compétition cette année, pour 24 films au total. Le prix le plus prestigieux, attribué à "Titane", récompense un cinéma transgressif et défricheur, empreint de féminisme.

Film clivant

"Titane", qui n'est pas destiné à tous les publics, mêle hybridation femme/machine, d'amour pour les voitures et de quête de paternité. C'était le film le plus violent et trash de la compétition, loin de faire l'unanimité parmi les critiques. Il met en scène une nouvelle venue bluffante, Agathe Rousselle, et l'acteur français Vincent Lindon, en pompier sous stéroïdes.

La réalisatrice avait déjà laissé un souvenir mémorable à Cannes avec son premier long-métrage, "Grave", une histoire brute de décoffrage d'étudiante en médecine vétérinaire qui devient cannibale, qui lui permettait de devenir la cheffe de file d'un renouveau du film de genre tricolore. De l'autre côté de l'Atlantique, elle a été adoubée par un maître de l'épouvante, Night Shyamalan.

Palmarès du 74e Festival de Cannes

  • Grand Prix: "Un héros" du réalisateur Asghar Farhadi (Iran) et "Hytti NRO 6" (Compartiment NO.6) du réalisateur Juho Kuosmanen (Finlande)
  • Prix du jury: "Le genou d'Ahed" du réalisateur Nadav Lapid (Israël) et "Memoria" du réalisateur Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande)
  • Prix de la mise en scène: le réalisateur Leos Carax pour "Annette" (France)
  • Prix d'interprétation masculine: l'acteur américain Caleb Landry Jones dans "Nitram"
  • Prix d'interprétation féminine: l'actrice norvégienne Renate Reinsve dans "Julie en 12 chapitres"
  • Prix du scénario: le réalisateur Ryusuke Hamaguchi pour "Drive my car" (Japon)
  • Camera d'or: "Murina" de la réalisatrice Antoneta Alamat Kusijanovic (Croatie)
  • Palme d'or du court métrage: "Tous les corbeaux du monde" de la réalisatrice Tang Yi (Hong Kong)
  • Mention spéciale du court métrage: "Le ciel du mois d'août" de la réalisatrice Jasmin Tenucci (Brésil)
ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CinémaFestival de Cannes: Spike Lee contre les «gangsters» qui dirigent le mondeFestival de Cannes: Spike Lee contre les «gangsters» qui dirigent le monde

Spike Lee contre les «gangsters»

Spike Lee est le président du jury du Festival de Cannes. Lors de la conférence de presse de présentation du jury, le...

  06.07.2021 18:57

DivertissementCinéma: la «sélection officielle» du Festival de Cannes dévoiléeCinéma: la «sélection officielle» du Festival de Cannes dévoilée

HonneurCinéma : "Parasite" de Bong Joon-Ho remporte la Palme d’Or lors du 72e Festival de CannesCinéma : "Parasite" de Bong Joon-Ho remporte la Palme d’Or lors du 72e Festival de Cannes

CINEMAEn larmes, le monstre sacré du 7e Art Alain Delon honoré au Festival de CannesEn larmes, le monstre sacré du 7e Art Alain Delon honoré au Festival de Cannes

Alain Delon honoré à Cannes

"Il y a longtemps que je n'ai pas autant chialé", a avoué Alain Delon (83 ans), le visage rougi, en recevant une Palme...

  19.05.2019 23:08

CinémaAvec «Douleur et gloire», à voir à Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, Almodóvar tient peut-être sa palme au festival de CannesAvec «Douleur et gloire», à voir à Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, Almodóvar tient peut-être sa palme au festival de Cannes

Top