05.11.2019, 05:30

«Au nom de la terre» porte le suicide des paysans au grand écran

Premium
chargement
«Au nom de la terre» a franchi la barres des 1’700’000 entrées en France.

Cinéma A peine sorti dans les salles obscures, «Au nom de la terre», d’Edouard Bergeon, a séduit le public français par son thème fort: le suicide des paysans et la solitude d’une profession délaissée.

En France, «Au nom de la terre», film qui aborde la dure réalité du monde de l’agriculture, a franchi la barre des 1’700’000 entrées. Venu du documentaire TV, le cinéaste poitevin Edouard Bergeon en est plutôt surpris, même s’il espérait secrètement ce succès, en regard du sentiment d’urgence qui l’anime. Interviewé à Neuchâtel samedi, à l’occasion d’une avant-première...

À lire aussi...

DivertissementCinéma: la «sélection officielle» du Festival de Cannes dévoiléeCinéma: la «sélection officielle» du Festival de Cannes dévoilée

CultureLes cinémas rouvrent ce week-end en Suisse romandeLes cinémas rouvrent ce week-end en Suisse romande

Les cinémas rouvrent ce week-end

Dès samedi, des cinémas de Suisse romande reprennent leurs séances avec les projections de films arrêtés par le...

  03.06.2020 15:22

Les salles obscures à la veille de leur déconfinementLes salles obscures à la veille de leur déconfinement

DéconfinementMoteur! Les cinémas neuchâtelois se préparent à la réouvertureMoteur! Les cinémas neuchâtelois se préparent à la réouverture

sortie VODÇa balance pas mal à PalermeÇa balance pas mal à Palerme

Ça balance pas mal à Palerme

Dans «Le traître», le cinéaste italien Marco Bellocchio retrace avec un talent fou le destin à la fois grandiose et...

  26.05.2020 20:00
Premium

Top