Apprendre à écouter les images

chargement

«VERS LA LUMIÈRE» Une audiodescriptrice qui en dit trop tombe amoureuse d’un non-voyant. La nouvelle vision de la cinéaste japonaise Naomi Kawase. Bouleversant.

 17.01.2018, 00:01
Premium
Misako rencontre Masaya, un photographe qui perd la vue.

Après le merveilleux «An» (2015), véritable hymne à la nourriture, Naomi Kawase, l’indispensable réalisatrice de «La forêt de Mogari» (2007) et de «Still the Water» (2014), nous revient avec «Vers la lumière» (titré «Radiance» en anglais), une méditation sur la vision et l’imaginaire et, partant, le cinéma tout court, au sens le plus profond du terme!

Jeune femme frêle et...

À lire aussi...

CinémaLa Nuit du court-métrage fait sa 19e tournée cet automneLa Nuit du court-métrage fait sa 19e tournée cet automne

Cinéma«Le désir suspend la question des genres»«Le désir suspend la question des genres»

CinémaCinéma: les sorties de la semaine à ne pas raterCinéma: les sorties de la semaine à ne pas rater

RECOMPENSESCinéma – Venise: le Lion d’or décerné à «L’Evénement», d’Audrey DiwanCinéma – Venise: le Lion d’or décerné à «L’Evénement», d’Audrey Diwan

CinémaCinéma: «Sìrìrì, le cardinal et l’imam», le nouveau film de Manuel von StürlerCinéma: «Sìrìrì, le cardinal et l’imam», le nouveau film de Manuel von Stürler

Top