02.03.2016, 17:54

Tennis: des chiens ramasseurs de balles à l'Open du Brésil

chargement
Les chiens vont volontiers chercher la balle. La rendre au joueur est une autre histoire!

Tennis A l'Open du Brésil, les ramasseurs de balles ont été remplacés par des chiens abandonnés des bidonvilles lors d'un match. Une opération destinée à mettre en valeur les canidés errants.

De la terre battue, un filet, un joueur de chaque côté du court... Au premier regard, l'Open du Brésil, qui s'est déroulé du 22 au 27 février à São Paulo, semble être un tournoi de tennis comme les autres. Seuls les ramasseurs de balles sont légèrement différents: ils se déplacent à quatre pattes et sont anormalement poilus! Et pour cause: quatre chiens errants ont été sauvés des bidonvilles et formés pour ramener les balles aux sportifs.

Les canidés ont fait leurs premiers pas sur la terre battue lors d'un match d'exhibition, après avoir été accompagnés sur le terrain par les joueurs Roberto Carballes Beana (Espagne) et Gastao Elias (Portugal), rapporte le site Spi0n. S'ils vont volontiers chercher la balle lorsqu'elle sort du terrain, ils ont un peu plus de peine à lâcher le joujou pour le rendre aux tennismen.

Ces ramasseurs de balles particuliers n'ont pas travaillé durant d'autres rencontres du tournoi. L'opération avait pour but de montrer, durant un match, que les chiens abandonnés peuvent être facilement adoptés et dressés.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MignonUn bébé guépard joue avec un chien dans la neigeUn bébé guépard joue avec un chien dans la neige

OriginalRussie: dans l'Arctique, l'armée utilise des rennes et des chiens de traîneau pour se déplacerRussie: dans l'Arctique, l'armée utilise des rennes et des chiens de traîneau pour se déplacer

Top