02.08.2015, 19:52

Tissot: de la montre de poche au modèle extrême

chargement
Par Daniel Droz

«Tissot, ce n'est pas seulement la force d'être No 1 en volume, c'est aussi essayer d'avoir la qualité de produits dans tous les segments», dit le directeur général de la marque François Thiébaud. Le client, chaque année à Baselworld, repart convaincu. Tissot peut passer de la montre de poche - 35 000 pièces sont produites chaque année - aux modèles les plus extrêmes comme la ligne T-Touch. «Tout en restant leader avec les montres de sport», se réjouit François Thiébaud. «Tissot reflète le savoir-faire toujours en avant de la création, sinon nous n'allons pas pouvoir faire rêver.» Et de souligner: «Nous bénéficions de la technologie et de la puissance industrielle du Swatch Group, notamment avec ETA (réd: le fabricant de mouvements), qui a le savoir-faire.» Ce qui permet à Tissot, dit François Thiébaud, d'être la seule marque suisse à proposer un chronographe automatique à 700 francs.
Le directeur général est rentré du Qatar juste avant que ne s'ouvre le Salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie. Il est allé y présenter la nouvelle série de montres consacrées au sport motocycliste. Le Suisse Tom Lüthi et le Nord-Américain Nicky Hayden ont découvert les modèles que Tissot leur a consacrés dans le cadre de la collection T-Race.

Parmi ses nombreuses nouveautés, la marque locloise présente aussi cette année quatre montres de poche avec les «Quatre saisons» de Vivaldi. Celles-ci contiennent deux mouvements mécaniques, un pour l'heure, l'autre pour la partie boîte à Musique.

Pour encore enfoncer le clou en terme de performance, Tissot dévoile aussi un modèle Tradition. C'est la première montre de la marque à intégrer un quantième perpétuel analogique, équipé d'un tout nouveau mouvement, le G15.561. Le quantième perpétuel fonctionne sans qu'aucun ajustement ne soit nécessaire, et ce durant tout le 21e siècle, en prenant en compte automatiquement les années bissextiles. Dans le domaine mécanique, le modèle Sculpture Line Squelette retient l'attention. Le mouvement mécanique est visible grâce au fond transparent de la boîte et aux deux grandes fenêtres découpées dans le cadran, qui permettent d'observer un labyrinthe complexe de composants en métal intégrant une réserve de marche de 49 heures et offrant une parfaite précision.

Dans l'impossibilité d'être exhaustif, on observera encore la Lady Round bicolore. Le bracelet symétrique, relié à la boîte par deux éléments en forme de T, est complété par deux arcs noirs, légèrement décalés de chaque côté du cadran laqué blanc, qui indiquent les minutes. /dad


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TourismeVisite tout public de manufactures horlogèresVisite tout public de manufactures horlogères

HorlogerieLes exportations horlogères encore épargnées par le coronavirusLes exportations horlogères encore épargnées par le coronavirus

SalonsBaselworld et Watches & Wonders ouvriront comme prévuBaselworld et Watches & Wonders ouvriront comme prévu

Baselworld ouvrira comme prévu

Partout dans le monde, des salons professionnels sont supprimés en raison de l’épidémie de coronavirus. Mais pas en...

  20.02.2020 10:52

HorlogerieETA: Swatch conteste la décision de la ComcoETA: Swatch conteste la décision de la Comco

HorlogerieBulgari renonce à Baselworld 2020Bulgari renonce à Baselworld 2020

Top