02.08.2015, 19:44

«Se mettre en danger, c'est ça qui est excitant»

chargement

C'est le plus franc-montagnard des horlogers présents au salon, puisque c'est aux Breuleux qu'il a établi son état-major: Richard Mille participe à son deuxième SIHH et montre qu'il en veut, avec de nombreux nouveaux produits.

«La durée de vie des modèles se réduit considérablement», justifie-t-il. «Les produits récurrents sont des oreillers de paresse. Il vaut la peine aujourd'hui de faire des séries courtes, 30 à 50 pièces, puis on passe à autre chose. On se met en danger, mais c'est ça qui est excitant».

Avec 2500 pièces produites l'an passé, et 2600 à 2700 prévues cette année, Richard Mille est content: «ça correspond à ce que j'ai toujours voulu faire, une structure à taille humaine, qui donne une âme à ce métier.»

Au SIHH, Richard Mille présente plusieurs nouveautés, dont une montre de golf prévue pour encaisser les chocs, un modèle rond plutôt élégant muni d'un calibre automatique extraplat, qui rompt avec la forme tonneau habituelle des produits Richard Mille, un tourbillon extraplat avec une boîte taillée dans un titane extrêmement dur, de nouveaux développements techniques, en particulier au niveau du rotor, ainsi que ce tourbillon serti qui met en scène deux serpents, l'un de rubis et l'autre de diamants. Du Richard Mille, si, si! /frk


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

HorlogerieETA: Swatch conteste la décision de la ComcoETA: Swatch conteste la décision de la Comco

HorlogerieBulgari renonce à Baselworld 2020Bulgari renonce à Baselworld 2020

LA CHAUX-DE-FONDSAppel à candidatures pour la 26e édition du Prix GaïaAppel à candidatures pour la 26e édition du Prix Gaïa

Prix Gaïa: appel à candidatures

Le Musée international d'horlogerie (MIH) de La Chaux-de-Fonds lance la 26e édition de son Prix Gäia, qui vise à...

  10.02.2020 17:35

épidémieSwatch Group annule son salon horloger à cause du coronavirusSwatch Group annule son salon horloger à cause du coronavirus

HorlogerieIl n’y aura pas de soirée jurassienne ni de réception neuchâteloises à BaselworldIl n’y aura pas de soirée jurassienne ni de réception neuchâteloises à Baselworld

Top