17.01.2020, 15:28

Près de 60'000 employés dans l'horlogerie et la microtechnique

chargement
En 2019, ce sont surtout des postes dans l'administration, qui ont été pourvus, soit 1088 personnes sur le total des 1291 (+2,2%) enregistrés en 2019.

Horlogerie Les effectifs des industries horlogère et microtechnique ont grimpé de 2,2% entre 2018 et 2019. En septembre dernier, ils se chiffraient à 59'103 personnes.

Les effectifs des industries horlogère et microtechnique se sont étoffés de 2,2% sur un an à 59'103 fin septembre 2019. L'environnement économique et politique laisse cependant présager une stabilité des postes cette année, indique vendredi la convention patronale de l'industrie horlogère suisse (CP).

"Cette seconde progression consécutive permet aux effectifs de frôler la barre des 60'000 emplois, laquelle n'a plus été atteinte depuis le milieu des années 70, et de compenser en deux ans la perte d'effectifs constatés entre 2014 et 2017", fait remarquer la faîtière.

En 2019, ce sont surtout des postes dans l'administration, qui ont été pourvus, soit 1088 personnes sur le total des 1291 (+2,2%) enregistrés en 2019. L'année d'avant, ce sont les personnes travaillant dans la production qui avaient bénéficié de la bonne conjoncture. Au niveau du personnel de direction, la convention patronale a observé une baisse de 82 unités.

Le trio de tête des cantons ayant les plus importants effectifs horlogers restent Neuchâtel (15'909), Berne (12'640) et Genève (10'301). Formé par ces trois cantons ainsi que du Jura, de Vaud et Soleure, l'"Arc horloger" concentre l'essentiel des ressources du secteur, soit 54'479 travailleurs (plus de 92% des effectifs totaux).

Neuchâtel en tête

En 2019, la hausse des emplois a profité principalement aux cantons de Neuchâtel (+620 postes), Berne (+412) et Vaud (+280). Malgré l'environnement favorable, le Jura (-116 postes) et le Tessin (-135) ont accusé des repli dans les effectifs des secteurs horlogers et microtechniques.

Au niveau des qualifications, le nombre de travailleurs au bénéfice d'une formation supérieure a progressé de 9,3% pour s'établir à 13'466, représentant désormais 23,5% des effectifs globaux. Cette augmentation permet au taux de personnel qualifié dans la branche d'atteindre 69,7%.

"Ces dernières années, il y a eu un énorme effort pour la qualification des gens en même temps qu'on a augmenté les effectifs. C'est une évolution rassurante par rapport à une situation économique provisoirement préoccupante", souligne à AWP le Secrétaire général de la Convention patronale, François Matile.

Stabilité attendue

Pour 2020, l'association anticipe une stabilité des effectifs en raison de l'actuel environnement économique et politique. "Si la question des volumes ne s'améliore pas, on peut s'attendre à ce que la situation se détériore", explicite M. Matile.

De janvier à novembre 2019, les volumes des montres suisses exportées ont en effet chuté de 13,4% à 18,9 millions de pièces même si la valeur des envois à l'étranger a pris 2% à 19,9 milliards de francs, les montres d'entrée et moyen de gamme étant concurrencées par les smartwatches.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Vie professionnelleConditions de travail: 42,3% des employés se sentent souvent ou très souvent stressésConditions de travail: 42,3% des employés se sentent souvent ou très souvent stressés

emploiSalaires: Employés Suisse demande des augmentations d’1,9% pour 2020Salaires: Employés Suisse demande des augmentations d’1,9% pour 2020

Top