03.03.2016, 14:36

LVMH se lance dans le commerce en ligne

chargement
Jean-Claude Biver se lance dans la vente en ligne.

E-commerce Jean-Claude Biver, président du pôle montres du groupe LVMH (TAG Heuer, Zenith, Hublot,..) souhaite se lancer dans la vente sur Internet. Les montres chaux-de-fonnières TAG Heuer seront les premières proposées en ligne, à l'horizon 2018-2019.

Jean-Claude Biver entend rompre avec une vieille tradition de l'industrie horlogère. Le président du pôle montres du groupe de luxe français LVMH, et de la maison vaudoise Hublot, va se lancer dans la vente sur Internet.

"Nous démarrerons au plus tard en 2018-2019", a affirmé jeudi Jean-Claude Biver. L'entrepreneur d'origine luxembourgeoise confirme ainsi une information publiée dans l'édition en ligne du journal économique alémanique "Handelszeitung".

Les montres TAG Heuer seront les premières proposées en ligne, indique celui qui est aussi directeur général de la maison. Et de préciser que depuis janvier, la manufacture chaux-de-fonnière propose déjà certains modèles sur Internet aux Etats-Unis. D'autres marques devraient suivre.

La Suisse devra patienter encore un peu, soit dans un horizon de trois à cinq ans, selon le chef d'entreprise. D'abord, parce que ce marché ne constitue pas une priorité. Mais surtout parce que le commerce en ligne n'est pas encore bien ancré dans les moeurs helvétiques.

Question de fidélité

Traditionnellement, les maisons horlogères suisses ont misé sur une distribution sélective se fondant sur des contrats d'exclusivité. Le respect de ces contrats rend donc difficile de se lancer dans le commerce en ligne, ce qui explique leur retard pris sur ce front.

Il faut d'abord attendre que les contrats sélectifs et exclusifs arrivent à échéance. Puis, il s'agit aussi de ne pas bousculer les détaillants, partenaires parfois de longue date. "Notre industrie est très fidèle et conservatrice", souligne Jean-Claude Biver.

La manufacture TAG Heuer travaille déjà à sa future boutique virtuelle. "Elle sera fidèle à la philosophie de la maison", promet son initiateur.
Pour rappel, le groupe LVMH contrôle en Suisse, outre TAG Heuer, la marque Zenith, au Locle et Hublot, à Nyon (VD). En fait également partie le joaillier Bulgari, entreprise italienne, mais dont le pôle horloger est basé à Neuchâtel.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...


CroissanceLuxe: LVMH réalise des ventes record en 2013, son bénéfice net reste stableLuxe: LVMH réalise des ventes record en 2013, son bénéfice net reste stable

HORLOGERIETAG Heuer va créer jusqu’à 40 emplois à La Chaux-de-FondsTAG Heuer va créer jusqu’à 40 emplois à La Chaux-de-Fonds

TAG HeuerMontres connectées: TAG Heuer vise le 100% "made in" SuisseMontres connectées: TAG Heuer vise le 100% "made in" Suisse

HORLOGERIEUn couple en or en visite chez ZenithUn couple en or en visite chez Zenith

Un couple en or en visite chez Zenith

Les champions olympiques russes Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov ont passé hier une journée très spéciale au Locle....

  17.02.2015 00:01
Premium

Top