Le centre de formation horlogère du Val-de-Travers dépose le bilan

chargement

EMPLOI La structure privée formait aux métiers de l’horlogerie depuis 1996. Destinée en particulier aux adultes en voie de réinsertion ou réorientation professionnelle, elle a vu le nombre de ses élèves fondre. Elle a cessé ses activités le 30 juin.

 08.07.2021, 10:00
Premium
Dans le canton de Neuchâtel, les métiers de l'horlogerie représentent une piste de réinsertion pour les personnes qui ne peuvent plus exercer leur profession d'origine.

Le temps s’est arrêté au Centre de formation horlogère du Val-de-Travers, à Couvet. L’école privée, fondée par l’horloger Jean-Hugues Walther, a fermé ses portes à fin juin.

Depuis 1996, elle aura permis à plus de 1000 personnes de se lancer dans un nouveau métier grâce à ses formations horlogères. La pilule est amère pour la famille Walther. La...

À lire aussi...

MétiersFormation: les bonnes filières pour faire carrière dans l’horlogerieFormation: les bonnes filières pour faire carrière dans l’horlogerie

HorlogerieUn retour à la normale plus vite que prévu pour les exportations horlogères?Un retour à la normale plus vite que prévu pour les exportations horlogères?

MONTRESOpen Movement: nouvelle étape franchie par l’association qui milite pour une horlogerie «libre»Open Movement: nouvelle étape franchie par l’association qui milite pour une horlogerie «libre»

ReportageVal-de-Travers: après les fouilles clandestines, les archéologues réinvestissent la grotte des PlaintsVal-de-Travers: après les fouilles clandestines, les archéologues réinvestissent la grotte des Plaints

Top