Gare à l'arnaque «Working at Swatch Group»!

chargement
  31.12.2010, 11:21

Des drôles d'adresses pour des postes bidon au Swatch Group: accessible depuis divers sites internet, comme par exemple http://www.hotelortles.it/swatch/, qui reprend une partie du vrai site internet du groupe biennois en y insérant un faux formulaire, une offre d'emploi propose de «travailler au Swatch Group» à temps partiel dans le domaine financier.

«Vous pouvez gagner facilement 300 dollars par semaine sans quitter votre emploi actuel et votre revenu peut passer à 500 dollars si vous travaillez dur et réalisez à temps les tâches données par nos responsables financiers», annonce le pseudo recruteur en anglais.

Suit un formulaire à remplir et une drôle d'explication du «travail» à effectuer, qui consiste en des transferts d'argent via Western Union. Une pratique qui ressemble assez à certaines arnaques nigérianes, lesquelles font miroiter de grosses sommes d'argent en échange d'avances de frais.

Sur son site internet, le «vrai» Swatch Group prend l'affaire très au sérieux: «The Swatch Group SA n'a rien à voir avec cette offre d'emploi malveillante accessible depuis divers sites internet. Swatch Group décline toute responsabilité par rapport à d'éventuelles candidatures en réponse à cette offre d'emploi», indique le groupe biennois. /frk


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TémoignageLa naissance de la Swatch racontée par Marlyse Schmid et Bernard MüllerLa naissance de la Swatch racontée par Marlyse Schmid et Bernard Müller

horlogerieGeneva Watch Days: les horlogers optimistesGeneva Watch Days: les horlogers optimistes

HorlogerieLa trajectoire pas banale de Carole Kasapi, première horlogère lauréate du Prix GaïaLa trajectoire pas banale de Carole Kasapi, première horlogère lauréate du Prix Gaïa

SalonHorlogerie: les Geneva Watch Days débutent sur fond de repriseHorlogerie: les Geneva Watch Days débutent sur fond de reprise

ÉvénementAntoine Pin, de Bulgari: «Les Geneva Watch Days s’annoncent cool»Antoine Pin, de Bulgari: «Les Geneva Watch Days s’annoncent cool»

Top