Corruption chez Tissot: le principal prévenu serait confiné au Viêt Nam

chargement

Justice Le procès pour corruption d’ex-cadres de Tissot doit débuter jeudi 26 août. Mais il n’aura peut-être pas lieu. L’avocat du principal prévenu a indiqué au tribunal que son client est confiné.

 24.08.2021, 19:44
Premium
Le bâtiment principal de Tissot, au Locle.

Trois ex-cadres du Swatch Group, employés de Tissot et Calvin Klein, doivent comparaître dès jeudi 26 août devant le Tribunal criminel des Montagnes et du Val-de-Ruz, à La Chaux-de-Fonds. La justice leur reproche d’avoir touché, entre 2008 et 2013, d’importants pots-de-vin de la part d’un quatrième coaccusé, représentant de fournisseurs asiatiques en quête de débouchés.

L’origine des faits remonte à 2006, et ce n’est peut-être toujours pas cette année qu’on connaîtra l’épilogue de cette affaire. Car personne ne...

À lire aussi...

DiplomatieLes Tissot de Biden et Poutine n’étaient pas un plan BLes Tissot de Biden et Poutine n’étaient pas un plan B

InnovationNous avons testé la T-Touch Connect Solar de TissotNous avons testé la T-Touch Connect Solar de Tissot

Art horloger (4/5)De Morteau à l’Elysée: Pequignet, l’horlogerie «made in France»De Morteau à l’Elysée: Pequignet, l’horlogerie «made in France»

IndustrieHorlogerie: le luxe bondit, l’entrée de gamme reculeHorlogerie: le luxe bondit, l’entrée de gamme recule

HorlogerieHorlogerie: la lutte anti-contrefaçons s’intensifie avec l’essor du commerce en ligneHorlogerie: la lutte anti-contrefaçons s’intensifie avec l’essor du commerce en ligne

Top