007 et Omega, l’autre saga

chargement

Cinéma Depuis 1995, la marque biennoise collabore avec les équipes des films de la saga James Bond. Daniel Craig s’est personnellement impliqué dans la fabrication du garde-temps porté par l’espion dans «Mourir peut attendre».

 10.10.2021, 19:30
Lecture: 6min
Premium
Grâce à sa montre Omega, James Bond (Daniel Craig) parvient toujours à s’extirper des situations les plus inextricables, comme dans «Mourir peut attendre», depuis peu dans les salles.

Presque aussi mythiques que James Bond en lui-même, les montres Omega qu’il porte dans les récents films de la saga ont su se tailler une solide réputation, au même titre que les Aston Martin avec lesquelles il réalise les cascades les plus folles. Capables de déclencher des bombes à distance, les montres suisses font partie de l’attirail de l’agent 007 depuis le film «GoldenEye», sorti en 1995. 

L’idée ne vient...

À lire aussi...

Prix BCN Innovation 1/3Dixi Polytool vous passe la bague au doigtDixi Polytool vous passe la bague au doigt

HorlogerieUne montre tourbillon «Swiss made» à moins de 4000 francs pour les NeuchâteloisUne montre tourbillon «Swiss made» à moins de 4000 francs pour les Neuchâtelois

SinistreLa Chaux-de-Fonds: trois entreprises du groupe Swatch ont été évacuéesLa Chaux-de-Fonds: trois entreprises du groupe Swatch ont été évacuées

HorlogerieL’aérospatial continue à inspirer l’horlogerieL’aérospatial continue à inspirer l’horlogerie

HorlogerieLe Locle: deux millions de francs investis pour une meilleure mesure du tempsLe Locle: deux millions de francs investis pour une meilleure mesure du temps

Top