Une start-up romande anticipe les krachs boursiers

chargement

FINTECH La start-up romande Alquant anticipe les krachs boursiers avec un algorithme basé sur une méthode qui prédit les tremblements de terre.

  10.06.2021, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Négociateurs et employés de la Chicago Mercantile Exchange.

Apremière vue, ils ne sont que sept jeunes gens bardés d’informatique installés dans un local de 45 mètres carrés d’un immeuble administratif anonyme de Bussigny, dans la banlieue de Lausanne. Et pourtant, ces sept cerveaux ont mis au point un algorithme qui permet d’anticiper les krachs boursiers, et qui en font déjà profiter leurs clients.

Leur société s’appelle Alquant. En trois ans d’existence, elle s’est hissée à une certaine notabilité dans le...

Top