Une journée sous le signe de l’hydrogène

chargement

Automobile La mobilité à l’hydrogène est devenue une réalité en Suisse, même si le développement du réseau de stations-service n’en est encore qu’à ses débuts. Chronique d’un rapide aller-retour entre Crissier et Zofingue.

 19.03.2021, 14:39
Lecture: 6min
Premium
La belle et la bête. Toutes deux roulent à l’hydrogène, grâce à des piles à combustible produisant de l’électricité et ne rejetant que de la vapeur d’eau.

Jeudi 11 mars, 8 heures. J’ai rendez-vous à la station-service Coop Pronto de Crissier, en périphérie de Lausanne. La première – et actuellement la seule – de Suisse romande équipée d’une colonne de distribution d’hydrogène, à l’intention des véhicules électriques à pile à combustible qui commencent à sillonner les routes. Cette pompe est équipée de deux pistolets. L’un permet d’approvisionner des poids lourds (à 350 bars) et l’autre des voitures (à 700 bars). Et cela en guère plus de temps qu’il n’en faut pour faire un plein d’essence ou de...

À lire aussi...

AutomobileA 60 ans, la 4L fait toujours rêverA 60 ans, la 4L fait toujours rêver

A 60 ans, la 4L fait toujours rêver

Bien plus qu’une voiture, la Renault 4L est une véritable icône des années soixante à quatre-vingt. Immortalisée par le...

  17.03.2021 11:00
Premium

Top